leral.net | S'informer en temps réel

MACKY SALL ANNONCE DES SANCTIONS CONTRE LES TÊTES DE LISTES PARALLÈLES

Macky Sall promet de sanctionner les têtes de listes parallèles de la coalition Benno Bokk Yakaar. Il en a fait l’annonce hier, lors de l’audience avec les responsables de l’alliance pour la République (APR) de Fatick où il séjourne.


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Janvier 2022 à 13:14 | | 0 commentaire(s)|

Le Président Macky Sall qui est retourné hier dans sa ville natale, a été accueilli par ses militants et sympathisants du département de Fatick. Contrairement à la présidente de la fondation Servir le Sénégal, Marième Faye Sall, le locataire du palais, lui, n’a été aperçu que durant l’accueil. Un accueil qui n’a pas été à la hauteur de l’hôte.

Dès son arrivée, le Président Macky Sall a entamé les audiences. Mais c’est dans la soirée que le leader de la coalition Benno Bokk Yakaar a reçu les responsables de l’Alliance pour la République (Apr). Et le président du parti présidentiel n’a pas fait dans la langue de bois. Macky Sall a promis de sanctionner toutes les têtes de listes parallèles après les élections. «Je ne peux vous donner des postes de responsabilités et quand je vous demande de vous aligner derrière quelqu’un, vous refusez. Tous les responsables qui ont créé ou qui sont investis sur des listes parallèles, seront lourdement sanctionnés après les élections territoriales», a craché le Président Sall, qui n’a pas aimé la défiance de certains de ses compagnons de parti.

Cette menace a été bien prise en compte par le maire sortant de Diouroup, Abdoulaye Ndior, qui est allé sur une liste parallèle à la suite de l’investiture du Directeur général de l’ANPEJ, Tamsir Faye. Séance tenante, Abdoulaye Ndior, par ailleurs Directeur général adjoint de la Manufacture sénégalaise des arts décoratifs de Thiès, qui veut préserver son poste, a déclaré qu’il renonce à sa candidature. Il décide désormais d’accompagner Tamsir Faye, le candidat de Benno. Pourtant, sa liste est validée.

DISSIDENCE A BENNO: MARIEME FAYE SALL TENTE DE DESAMORCER LA BOMBE

Par ailleurs, la visite du chef de l’État à Fatick n’a pas été de tout repos pour la Première dame. Dès son arrivée dans la capitale du Sine en compagnie de son époux, Marième Faye Sall a tenu à rencontrer personnellement les femmes de la mouvance présidentielle. Vêtue d’une tunique traditionnelle orange, Marième Faye Sall a, dans une parfaite communion, échangé avec les militantes du Sine. Dans une ambiance de fête, Mme Sall a montré toute sa disponibilité pour le Sine natal de son époux. Dans la foulée, quelques groupements de femmes ont été financièrement appuyées.

«Elle a encore montré que Fatick est son fief et que les femmes de Fatick restent des sœurs et amies pour elle. Depuis le début de l’après-midi, elle est avec nous. Elle a écouté et rassuré les femmes», s’est réjouie la maire de Diarrère, Thérèse Faye Diouf. Même son de cloche chez les jeunes filles, très heureuses d’avoir retrouvé «leur» Marième. «Nous sommes honorées par sa disponibilité à notre égard» dixit Aïssatou Sapa Faye, présidente de l’alliance des jeunes filles pour le développement de Fatick, qui invite le chef de l’Etat et non moins maire honoraire de Fatick, à appuyer la mairie et à mieux développer la ville.





L'As

( Les News )

Titre de votre page Titre de votre page