a
leral.net | S'informer en temps réel

"Macky Sall, Abdou Mbow, Mbaye Ndiaye, Tanor…. " ont bénéficié de la Caisse d'avance selon Barthélémy Dias


Rédigé par leral.net le Jeudi 8 Février 2018 à 08:48 | | 0 commentaire(s)|

Bathélemy Dias "confirme" les propos du maire Khalifa Sall qui a déclaré, qu’entre autres autorités qui ont eu à solliciter une aide, Macky Sall en fait partie.

"Avant son arrivée au pouvoir, Macky Sall a passé tout son temps à solliciter Khalifa Sall en nature et en espèces. J’en ai des preuves tangibles, parce que j’ai été un témoin oculaire de certains faits et je suis un confident de Khalifa Sall qui n’est pas un menteur", déclare le maire de Mermoz/Sacré-Coeur dans un entretien accordé à Vox Populi.

A en croire Barthélémy Dias, l’actuel président de la République, ne s’est pas arrêté à cela. Il a sollicité le maire de Dakar d’embaucher certains de ses proches.
"Abdou Mbow qui considère que cela est un mensonge, je lui rappelle amicalement qu’il a été employé de la ville de Dakar à notre arrivé en 2009. Lors des locales de cette année, nous avions notre liste, Benno Siggil Senegaal, Macky Sall avait sa liste Dekkal ngor et Abdoulaye Wade avait la sienne. Abdou Mbow n’est pas originaire de Dakar, et ce ne sont pas surtout pas ses diplômes qui auraient pu expliquer son embauche à la ville de Dakar. A sa décharge, entre autres, Macky Sall avait sollicité Khalifa Sall pour que son responsable des jeunes soit embauché et qu’il ait un salaire. A l’époque, il avait également sollicité Khalifa Sall pour que Mbaye Ndiaye qui avait été victime d’une injustice notoire au Pds, puisse intégrer le bureau municipal comme adjoint", raconte Barthélémy Dias.

Au-delà de Macky Sall, selon toujours Barthélémy Dias, Ousmane Tanor Dieng connait très bien les fonds politiques de la ville de Dakar. "Il a été le premier à m’avoir indiqué, après notre victoire en 2009, qu’il y avait des fonds politiques à la ville de Dakar. Qu’en vue de l’élection présidentielle de 2012, il devait être question, surtout pour moi, d’attirer l’attention de Khalifa Sall, sur une bonne politique sociale qui devrait nous permettre d’avoir un maximum de chances de gagner Dakar en 2012. Et ce ne sont que des autorités politiques, il y a des autorités religieuses et coutumières qui connaissent très bien ces fonds", révèle-t-il.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos