leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall parle de sa relation avec Baba Diao


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Juillet 2018 à 13:09 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Le président de la République s’est rendu hier au quartier Penthioum Aly Nguer de Thiès pour présenter ses condoléances à Baba Diao suite au rappel à Dieu de son mère de dernier.

Le chef de l’Etat a profité de cette occasion pour rappeler la relation qui le lie à l’homme d’affaires, le patron de la compagnie pétrolière Itoc.

"Nous nous sommes connus depuis 17 ans", a témoigné le président, relevant qu’il accorde beaucoup d’importance à cela. Lui renouvelant son amitié, dans une relation qui, dit-il est "basée sur des principes et sur le respect mutuel et non sur l’argent", il a souligné le fait que Baba Diao ait accepté d’être pour lui, un "conseiller spécial sans solde ni rien".

Selon l’APS qui livre les détails de cette rencontre, le Président Sall était accompagné de plusieurs ministres dont ceux en charge de l’Intérieur, de l’Elevage, des Forces armées ainsi que des conseillers. Ousmane Tanor Dieng, président du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) ainsi que des responsables politiques locaux, des représentants des familles religieuses, entre autres, avaient aussi pris part à la rencontre.

Macky Sall a aussi fait des témoignages sur l’ingénieur Baba Diao, en qui il a salué "un fils remarquable du Sénégal", "un des Sénégalais les plus compétents surtout dans le domaine du pétrole", selon le chef de l’Etat, lui-même ingénieur géologue de formation. Il a aussi salué le "professionnalisme" et le "patriotisme" de Baba Diao dont la mère avait été rappelée à Dieu pendant que le chef de l’Etat était en Russie pour les besoins de la Coupe du monde de football.

Au sujet du président de la République, Baba Diao a souligné les liens de fraternité qui existent entre eux, ajoutant qu’il l’a sollicité pour ses conseils depuis son arrivée au pouvoir, une marque de considération, à ses yeux. M. Diaw a noté que ce geste du président lui est allé "droit au cœur". "Ma douleur a été atténuée", a-t-il poursuivi, soulignant la sacralité de la mère, surtout quand un long compagnonnage crée des liens particuliers avec elle.

Se disant prêt à faire tout ce qui est en son pouvoir pour contribuer au développement du Sénégal, dont il dit souhaiter qu’il devienne "un exemple", M. Diao a invité les hommes politiques à une union autour de ceux qui gèrent les affaires publiques.