leral.net | S'informer en temps réel

Mafia du fer à béton: Les chiffres surréalistes exposés


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Mars 2020 à 10:47 | | 0 commentaire(s)|

Mafia du fer à béton: Les chiffres surréalistes exposés
Dans un dossier d’une page, "L’Observateur" dévoile les chiffres alarmants de la mafia du fer à béton au Sénégal qui mine les sociétés du secteur de la métrologie.

Selon Ibrahima Sarr, chef de division métrologique de la direction du Commerce intérieur, en 2017, 600 mille tonnes de fer à béton, d’une valeur de 2 milliards FCfa, ont été bloqués pour non respect du diamètre et de la longueur.

Durant la même période, plus de 100 tonnes de fer, en raison de 400.000 FCfa la tonne, ont été saisies. Le modus operandi des mafieux ? Quand ils ont besoin de 100 tonnes de fer pour faire leur édifice, ils demandent 250 à 300 tonnes de fer à béton.

Ils commandent les 300 tonnes de fer mais consomment les 100 tonnes. Quid des 200 tonnes restantes ? Ils les revendent purement et simplement sur le marché.

Face à cette concurrence déloyale, beaucoup d’entreprises du secteur de la métrologie sont au bord du gouffre, avec à la clé, des milliers d'emplois menacés.

"Il y a une semaine, j'ai envoyé une lettre au ministre de l'Industrie pour lui annoncer la fermeture de "Fabrimetal". Nous employons 600 personnes et tous ces emplois sont menacés. Nous avons investi 22 milliards dans ce pays, mais nous avons des regrets", a révélé Mounir Kawar.

Qui ajoute : "Actuellement, nous sommes au bord de la faillite et avons même des retards de paiement des factures de la Senelec qui s'élèvent à 400 millions. Cette mafia met en péril les gros investissements et emplois portés par une dizaine d'usines qui ferment progressivement".

Selon Abdourahmane Dionne, directeur général de l'Association sénégalaise de normalisation (Asn), avec une taille de marché chiffré à 400 000 tonnes par an, le secteur de l'acier fait un chiffre d'affaires de l'ordre de 180 milliards FCfa .

Avec une contribution économique globale en termes d'impôts et taxes douanières à hauteur de 100 milliards FCfa par an, la filière génère 10 000 emplois directs et sa capacité de production industrielle est de 500 000 tonnes par an.

Une forte production sapée par la mafia à grande échelle du fer à béton, continue de faire encore des victimes.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos