Leral.net - S'informer en temps réel

Mahammed Boun Abdallah Dionne : «la malédiction du poste (numéro 2) s’abattra inévitablement sur Oumar Sarr s’il reste sous les ordres de Wade »

Rédigé par leral.net le Mercredi 12 Juillet 2017 à 08:17 | | 0 commentaire(s)|

Mahammed Boun Abdallah Dionne : «la malédiction du poste (numéro 2) s’abattra inévitablement sur Oumar Sarr s’il reste sous les ordres de Wade »

La tête de liste nationale de Benno Bok Yakar Mahammed Boun Abdallah Dionne n’a pas raté Oumar lors de son meeting à Dagana. Il a tout simplement conseillé à son « grand frère «  de venir rejoindre l’APR, si le maire de Dagana ne veut pas être frappé par la malédiction du numéro 2.

 

De façon ironique, il a invité l’actuel numéro 2 du Parti démocratique sénégalais (Pds) à rejoindre les rangs de Benno. Car, martèle le Premier ministre, «la malédiction du poste (numéro 2) s’abattra inévitablement sur lui (Omar Sarr) s’il reste encore sous les ordres de Wade. «Omar Sarr, c’est mon grand frère. On a partagé beaucoup de choses quand on était étudiants en France. Il doit rentrer dans Bby. Sinon il subira les foudres de son mentor dès le 31 juillet 2017, lendemain des législatives. Car, le parti dans lequel il milite est l’héritage du fils biologique ».

 

  Puis le PM d’enfoncer le clou «Omar Sarr, c’est mon grand frère, encore une fois. Vous l’aviez laminé lors du dernier référendum. Battez-le à nouveau, mais pas aussi durement»

 

Mahammed Dionne annonce, par ailleurs, que le Président Macky Sall, après avoir consacré ses cinq premières années aux investissements lourds (PUDC, routes, autoroutes…) a décidé de s’orienter désormais vers plus de social. Le budget 2018 servira en grande partie à financer les femmes et les jeunes.

 

Il ajoute que la transparence, la bonne gouvernance et la gestion sobre et vertueuse, dans lesquelles s’est inscrit Macky Sall depuis son avènement en 2012, ont aujourd’hui permis de rouvrir des établissements qui avaient mis la clé sous le paillasson. «On peut en citer la Sonaco les Ics. Il a également promis que la Socas sera remise en service».

 

On croyait avoir vu le clou avec les mobilisations exceptionnelles de Richard Toll et Dagana mais Podor a su véritablement se singulariser avec des populations et responsables politiques qui ont sorti le grand jeu pour accueillir leur tête de liste nationale.

 

Dévoués mais aussi surexcités  les militants ont pris d’assaut les travées du stade municipal. Ils ont réservé un accueil triomphal à leur tête de liste qui s’en est réjoui à juste titre. Et Dionne, conscient de l’importance de ces joutes pour le régime, les a exhortés à retirer leurs cartes d’électeurs pour, au soir du 30 juillet prochain, donner une majorité écrasante au chef de l’Etat, Macky Sall et à Benno Bokk Yakaar.



Leral Titre de votre page