leral.net | S'informer en temps réel

Maimouna Ndoye Seck et le mouvement Gungé Macky Sall (GMS) étendent les tentacules du « OUI »


Rédigé par leral.net le Mardi 1 Mars 2016 à 16:02 commentaire(s)|

Maimouna Ndoye Seck et le mouvement Gungé Macky Sall (GMS) étendent les tentacules du « OUI »
 
MAIMOUNA NDOYE SECK ET LE MOUVEMENT GUNGE MACKY SALL (GMS) ETENDENT LES TENTACULES DU « OUI »
 
A la tête du mouvement GMS, Maïmouna NDOYE SECK démontre chaque jour qui passe sa grande capacité de mobilisation. Depuis l'ouverture de la campagne référendaire, la présidente de GMS, par ailleurs Ministre du Tourisme et des Transport Aériens, bat le rappel de ses troupes et se déploie avec méthode dans les places fortes de la capitale.
 
Dès dimanche 13 Mars, la Ministre a initié un rassemblement de grande ampleur dans le vivant et vibrant quartier de la Médina. Jeunes et femmes, issus des groupements et cellules de GMS, ont accueilli MaÏmouna NDOYE SECK à Gouye Mariama avec une chaleur inédite et sur fond de OUI franc et sans bavure. Drapé dans un boubou blanc floqué d'un OUI, l'inspiratrice de GMS a convaincu que le débat doit être alimenté d'idées neuves et de postures innovantes. 
 
Cet après-midi du dimanche, une jolie procession qui a illuminé les artères de la Médina a mené la vague blanche conduite par MaÏmouna NDOYE SECK jusqu’à la Maison de la Culture Douta SECK. Sur place, un meeting a réuni les ténors et visages politiques de la Médina en présence du Premier Ministre Mahammad Boune Abdallah DIONNE. S'exprimant à la tribune, la présidente de GMS a magnifié son long et exemplaire compagnonnage avec le Président Macky SALL, leader charismatique qui mobilise toute son énergie pour l’émergence économique et démocratique du Sénégal. La Ministre a condamné la confusion et l'embrouillamini que le camp d'en face tente d'insuffler dans l'esprit des Sénégalais. Mais, à dire vrai, les 15 points soumis au référendum pour les réformes institutionnelles sont de nature à renforcer notre démocratie, a-t-elle laissé entendre.
 
Lundi 14 Mars, Madame MaÏmouna NDOYE SECK a initié une caravane qui a sillonné les foyers ardents de la communauté Layenne à Yoff et Cambérène,à l'image des visites de courtoisie effectuées le 8 Mars, journée de la femme, à Yeumbeul et Malika où des donations constituées de moulins à mil et de machines à coudre ont été faites ce jour-là. Tour a tour, le Ministre est allé présenter ses respects à son guide et mentor Serigne Cheikh MBacké LAYE  et Seydina Issa LAYE (fils aîné du Khalife).
En présence de Idrissa LAYE et de Mame Abdoulaye KEBE, respectivement frère et compagnon de Serigne Cheikh et des femmes du Daara Seydina Limamou de Cambérène, la Ministre a reçu dans ce cadre rempli de sérénité les prières et la bénédiction de l'ensemble de la famille du Khalife, pour l'appui précieux et constant ainsi que l'exemplarité dont elle a toujours fait montre auprès de la communauté. Seydina Issa Thiaw LAYE qui a fortement salué les réalisations du Chef de l'Etat dans les sanctuaires musulmans et précisément à Yoff Diamalaye a également formulé des prières pour la réussite des activités de Mme SECK. Tous se sont engagés à l’accompagner dans toutes ses actions.
A Yoff, la ministre a rendu une visite de courtoisie à sa sœur Sokhna Ya Fati Thiaw LAYE (fille du Khalife et nouvelle épouse du Ministre Abdoulaye DIOUF SARR) avant de communier avec les membres de la Cellule GMS de Yoff jusque tard dans la nuit.
 
Mardi 15 Mars, après un passage fort remarqué dans une émission-débat radiodiffusée, MaÏmouna NDOYE SECK, accompagnée des responsables de GMS, a occupé le terrain au travers de visites de proximité et des porte-à-porte. C'est ainsi qu'entre Gouye Mariama, les artères de la Médina et la Gueule Tapée, la Ministre a démontré son entregent, sa capacité d'écoute et de mobilisation pour faire triompher le camp du bon sens et de la raison qui n'est d'autre que celui du OUI, d’après elle.
Mercredi puis Jeudi, GMS poursuit sa mobilisation en sillonnant les allées du centenaire, Gibraltar et certains quartiers traditionnels de la médina (Thieurigne, Santhiaba, Diecko, Gouye Salane etc…) et par un grand rassemblement à castors à l’initiative des femmes de la cité.


Cliquez-ici pour regarder plus de videos