leral.net | S'informer en temps réel

Main basse sur 159 ha à Dougar: Les populations excédées réclament leurs terres et l’arbitrage de Macky Sall

À quand la fin des problèmes fonciers au Sénégal ? Une question qui est toujours d’actualité. À Dougar, dans le département de Rufisque, dans la banlieue rurale, les populations réclament 159 hectares de terre à une société privée, qu’elles accusent d’avoir fait main basse sur leurs terres.


Rédigé par leral.net le Samedi 3 Avril 2021 à 09:41 | | 0 commentaire(s)|

Main basse sur 159 ha à Dougar: Les populations excédées réclament leurs terres et l’arbitrage de Macky Sall
Selon Mme Diop Ndour Ndiaye, mandataire des populations, ce problème, vieux de 10 ans, concerne deux titres fonciers de 73 ha et de 86 ha, à Dougar et Sébi Kip-Kip. «Au début, la société privée avait un décret présidentiel sur le site des Malaisiens, à l’entrée de Diamniadio, à gauche. Elle était censée être implantée là-bas, un site de 80 hectares, obtenu par décret présidentiel sous le Président Me Abdoulaye Wade. Mais à notre grande surprise, en 2010, nous les avons vus s’implanter derrière l’hôpital des enfants de Diamniadio, à Dougar, en brandissant le même décret présidentiel.

Or selon la loi, un décret présidentiel n’est pas changeable. Sur ce décret de 2010, la société privée doit occuper 80 ha, alors qu’ici, elle occupe 72 ha de terres. Ce qui est bizarre», déplore la porte-parole des populations.

Pour la directrice du cabinet CRCI, les privés ont fait du faux et usage de faux en écritures publiques. Lors d’un point de presse tenu à Pikine, la mandataire des populations a affirmé que leurs protagonistes veulent dédommager les populations à hauteur de 100 millions FCfa.

«Nous ne voulons pas de leurs 100 millions. Les populations réclament la restitution de leurs terres. C’est pourquoi, nous souhaitons l’arbitrage du Chef de l’État, le Président Macky Sall», peste Mme Diop. Une cinquantaine de pères et de mères de familles sont concernés par cette affaire.

«Des maisons achevées, en construction, des vergers…, ont été démolis par les privés. C’est choquant. Il y a trop d’injustice dans ce pays», s’indigne-t-elle, à nouveau.





Tribune



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page