leral.net | S'informer en temps réel

Mairie de Ziguinchor : la candidature de Doudou Ka installe le malaise dans la mouvance présidentielle

Depuis que le directeur général de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass, Doudou Ka, a officialisé sa candidature pour la mairie de Ziguinchor, la mouvance présidentielle dans la commune de Ziguinchor est secouée par une vive tension. Les lieutenants de l’actuel maire Abdoulaye Baldé jugent cette candidature inopportune. Une position qui a suscité une réplique salée des partisans de Doudou Ka. L’As


Rédigé par leral.net le Dimanche 12 Septembre 2021 à 09:45 | | 1 commentaire(s)|

Mairie de Ziguinchor : la candidature de Doudou Ka installe le malaise dans la mouvance présidentielle
C’est à travers l’émission politique «Heure de Vérité», animée par Ignace Ndèye sur «Sud Fm Ziguinchor», que le directeur général de l’Aéroport International Blaise Diagne de Diass (Aibd SA), Doudou Ka, a annoncé officiellement sa candidature à la mairie de Ziguinchor.

«Je confirme que je suis bien candidat à la mairie de Ziguinchor. Mes partisans le savent et tous les Ziguinchorois doivent le savoir», a déclaré le président du mouvement « Doggu pour le Grand Sénégal », par ailleurs responsable de l’Alliance Pour la République (Apr) dans la commune de Ziguinchor. Sa sortie a suscité une réaction musclée du coordonnateur communal de l’Union Centriste du Sénégal (UCS) dans la même émission.

«J’ai jugé utile de réagir en tant que responsable de l’UCS, membre de la mouvance présidentielle, pour rappeler à l’ordre M. Doudou Ka qui a transgressé la discipline de coalition. Cette candidature est inopportune et insensée, car tous les partis qui composent la mouvance présidentielle sont dans une dynamique d’une candidature consensuelle», a martelé Taïbou Diédhiou, patron de l’Ucs dans la commune de Ziguinchor.

Commentant cette candidature de Doudou Ka sur la page Facebook de la section communale de l’Ucs, le responsable des jeunesses centristes de la commune de Ziguinchor enfonce le clou.

«Malheureusement, des irresponsables comme Doudou Ka semblent ne rien comprendre et n’avoir rien appris du passé. Doudou, la déclaration publique de ta candidature à la mairie de Ziguinchor à travers les ondes de Sud Fm, ne respecte ni le président de la République encore moins la conférence des leaders. Nous n’avons pas besoin de ces attitudes à Ziguinchor», s’offusque Mamadou Lamine Dia, par ailleurs directeur de cabinet du député-maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé.

Ces réactions de Taïbou Diédhiou, coordonnateur de la section communale de l’Ucs, et de Mamadou Lamine Dia, responsable des jeunesses centristes, ont fait sortir les lieutenants de Doudou Ka de leurs gonds.

«Ces attaques de l’équipe municipale actuelle contre notre leader sont sans fondement. Ils le font parce qu’ils n’ont aucun argument pour défendre le bilan médiocre de l’actuel maire. Abdoulaye Baldé appartient au passé. Il a fait son temps et il doit partir, parce que les Ziguinchorois ont besoin de sang neuf.
Aujourd’hui, la seule alternative pour sortir la commune de Ziguinchor du gouffre, c’est M. Doudou Ka. Alors, que ces responsables de l’Ucs se le tiennent pour dit ! Notre leader sera bel et bien candidat et personne ne peut l’en empêcher !», rétorque Sana Camara, porte-parole adjoint du mouvement «Doggu pour le grand Sénégal».

Cette guéguerre qui oppose les lieutenants du directeur général de l’Aibd, Doudou Ka, et ceux de l’actuel maire Abdoulaye Baldé constitue un avant-goût du tourbillon politique qui guette la mouvance présidentielle dans la commune de Ziguinchor.
L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page