leral.net | S'informer en temps réel

Maladies tropicales négligées: Plus de 650 000 personnes souffrent de filariose lymphatique

Les Maladies Tropicales Négligées (Mtn) sont un ensemble diversifié de 20 maladies et groupes de maladies, avec un point commun. Elles ont un impact sur les communautés appauvries, touchent plus d’un milliard d’individus dans le monde. Parmi les 20 Mtn ciblées par l’Organisation Mondiale de la Santé (Oms), dans la région africaine, 13 sont endémiques au Sénégal. "L'As"


Rédigé par leral.net le Samedi 4 Décembre 2021 à 09:10 | | 0 commentaire(s)|

Maladies tropicales négligées: Plus de 650 000 personnes souffrent de filariose lymphatique
Elles sévissent principalement en Afrique et en Amérique latine, dans des zones où les conditions d’hygiène et d’assainissement sont précaires. Elles peuvent coexister chez une même personne ou dans une même zone et seraient à l’origine de 534 000 décès par an, selon l’Oms.

Elles entraînent des handicaps de longue durée, des difformités, des retards de croissance chez les enfants, des grossesses à complications et une baisse du rendement scolaire et de la productivité. Au Sénégal, les Mtn à chimiothérapie préventive sont endémiques dans toutes les régions du pays, avec des niveaux de co-endémicité différents d’une région à une autre.

Ainsi, dix régions seront ciblées pour la campagne de Distribution de Masse de Médicaments (DMM) contre les MTN, prévue du lundi 6 au vendredi 10 décembre 2021, pour réduire la charge de morbidité et les complications liées à ces affections. La campagne va se dérouler dans les régions de Fatick, Kaolack, Kédougou, Kolda, Louga, Matam, Saint-Louis, Tambacounda, Thiès et Ziguinchor.

Elle va concerner les maladies comme la filariose lymphatique, la bilharziose, l’onchocercose et les vers intestinaux.

Selon la coordonnatrice du Programme National de Lutte contre les Mtn, Dr. Ndèye Mbacké Kane, il est temps de mettre fin à cette négligence, car ces maladies peuvent être éliminées.

A l’en croire, la Dmm est une stratégie efficace de lutte contre les MTN. Et les personnes âgées de plus de 5 ans? en sont les principales bénéficiaires. Revenant sur la prévalence de ces maladies, Dr. Ndèye Mbacké Kane indique que pour la filariose lymphatique, la population exposée est estimée à 650 656 personnes.

«Et nous avons des prévalences très élevées dans les régions du bassin arachidier et du fleuve Sénégal. Et dans 24 districts, nous avons des prévalences qui dépassent plus de 50%», renseigne-t-elle. Poursuivant, elle révèle que l’onchocercose est endémique dans certains districts des régions de l’est, notamment à Kédougou et à Tambacounda.

«Et pour le trachome, ce sont surtout les régions du centre, notamment à Diourbel, Fatick, Kaolack et Kaffrine, qui ont une prévalence beaucoup plus importante que les autres régions», explique Dr. Ndèye Mbacké Kane; qui estime que ces maladies sont souvent considérées comme honteuses et que les victimes peuvent cacher durant des années.

«Nous organisons souvent des camps de chirurgie dans certaines régions pour aider la population, mais il faut intégrer ces interventions chirurgicales dans les soins», plaide-t-elle.






L’As


Titre de votre page Titre de votre page