leral.net | S'informer en temps réel

Mamadou Lamine Loum sur l’application des conclusions des Assises nationales : "le verre n’est même pas plein au quart"

L’ancien Premier ministre, Mamadou Lamine Loum, parlant de l’application des conclusions des Assises nationales par le régime actuel, a laissé entendre sur les ondes de la RFM que "le verre n’est même pas plein au quart".


Rédigé par leral.net le Lundi 4 Juin 2018 à 08:34 | | 0 commentaire(s)|

Mamadou Lamine Loum, ancien Premier ministre et Vice-président de la Commission nationale des réformes des institutions (CNRI) d’attester que sur "la question d’éthique, de l’équité, du traitement impartial, de la justice… On est loin de l’application des Assises nationales.

Pourtant, rappelle-t-il, "Macky Sall fait partie des premiers signataires de la Charte de gouvernance démocratique. Il a signé ce document le 29 mai 2009 ; soit 5 jours après la restitution des conclusions des Assises nationales". Et de préciser que "la première chose à réitérer, est qu’il ne peut y avoir de réserve en signant la Charte de bonne gouvernance démocratique. C’est un contrat d’adhésion. Donc il ne peut pas avoir de réserve". 

Pourtant, souligne-t-il, faisant allusion aux discours de dérapage des leaders politiques, "nous avons beaucoup à apprendre des Assises nationales, qui rappellent que l’Etat n’est pas une structure informelle". 

Par ailleurs, et contrairement au Directeur du Budget qui a déclaré que le Sénégal n’a pas de problème de trésorerie, Mamadou Lamine Loum est clair: "le Sénégal a un problème sérieux de trésorerie. Il y a vraiment une tension financière au Sénégal au regard du retard de remboursement des dettes intérieures, du retard de paiement des bourses des étudiants et autres travailleurs. Le Directeur du Budget ne gère pas de caisse.
 
 




PiccMi.Com



Cliquez-ici pour regarder plus de videos