leral.net | S'informer en temps réel

Mamadou Ndione: « Le juge Dia a fait un sortie digne d’un avocat de Karim »


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Juillet 2018 à 10:24 | | 0 commentaire(s)|

Responsable APR à Diass et DG du COSEC, Mamadou Ndione s’est, dans un entretien avec le quotidien L’Enquête, prononcé sur la sortie du juge Yaya Amadou Dia sur le dossier Karim Wade. Pour le responsable politique, le juge est dans ses droits d’avocats pour défendre son client.

Le juge Dia est en disponibilité. Il a fait une sortie digne d’un avocat de Karim Wade, a déclaré M. Ndione. Est-ce son devoir eu égard à sa position de magistrat ? Ses collègues apprécieront cette forme nouvelle d’expression publique de juges sur des dossiers que leurs collègues seront appelés à traiter, répond le responsable. Qui poursuit en déclarant que, dans son argumentaire, le juge a fait fausse route. Il évoque l’article 23 du Code pénal, pour écrire que seule la condamnation à une peine d’emprisonnement criminelle emporte la dégradation civile. L’adjectif seul n’est pas dans l’article 23, explique Mamadou Ndione. Selon lui, c’est le juge Dia qui l’a ajouté.

L’article 23 dit ceci : la condamnation à une peine criminelle emportera la dégradation civique. Il n’y a pas de ‘’seul’’ dans cet article qui évoque une disposition qui n’est pas exclusive à d’autres règles de dégradations civique qui existent dans ce Code électoral sous forme par exemple de conditions d’exercice du droit de vote, éclaire-t-il.

« "Son client" est sous le coup de l’article 31 du Code électoral qui refuse l’inscription sur les listes électorales à plusieurs individus dont ceux condamnés en général pour l’un des délits passibles d’une peine de 5 ans d’emprisonnement. Karim en avait pris pour 6 ans et le juge Dia le sait bien », rapporte l’apériste.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos