leral.net | S'informer en temps réel

Manifestation et contre-manifestation ce vendredi: Le pouvoir et "Y en a marre" bandent les muscles


Rédigé par leral.net le Jeudi 6 Avril 2017 à 13:31 | | 0 commentaire(s)|

Ce vendredi 7 avril, s'annonce comme la journée de tous les dangers à Dakar. D'un côté, le mouvement, annonce un rassemblement à la place de l'Obélisque pour dénoncer la justice sélective, de l'autre côté le la mouvance présidentielle envisage une contre-manifestation au même lieu.

En attendant la décision qui sera prise par l'autorité administrative (le Préfet) saisie à cet effet, les deux parties bandent les muscles et s'accusent mutuellement.

"Nous avons déposé et reçu le récépissé de dépôt et sommes dans l'attente. Mais notre manifestation se tiendra, si l'autorité préfectorale l'autorise et non, si elle l'interdit. Parce que nous sommes pas comme Yen a marre et consorts qui soutiennent qu'il ne se plieront pas à la décision de l'autorité Nous sommes pour la loi", a dit Yakham Mbaye, initiateur de la manifestation.

Avant d'ajouter: "C'est Y en a marre, avec ses semblables, qui appelle à un coup d'Etat. Parce qu'il n'y pas pire coup d'Etat que de dire que, malgré l'expression majoritaire des Sénégalais et la décision du Conseil constitutionnel qui a reçu la prestation de serment du chef de l'Etat, ils décrètent la fin du mandat du président de la République, le 3 avril 2017 à minuit. C'est un putsch. Mais, nous avons le droit de nous opposer à la forfaiture. Ils font fi de la loi".

Faux, rétorque Y en a marre. Selon Cyril Touré alias Thiat, l'un des leaders du mouvement, c'est de la provocation. "Nous avons déposé pour un rassemblement de 15 à 19 heures, à la place de l'Obélisque, eux disent qu'ils vont organiser une manifestation qui démarre par une marche pour se terminer par un rassemblement au même lieu. Donc, ils sont dans la provocation", accuse-t-il. Pis, renchérit Thiat, "ils ont appelé leur manifestation, contre marche. Ils veulent contrer notre manifestation, c'est leur intention, mais nous ne nous laisserons pas faire et allons tenir notre rassemblement de 15 à 19 heures à la place de la Nation".

Thiat annonce par ailleurs qu'ils ne pensent pas que le Préfet va interdire leur rassemblement. Et si jamais cela se produisait, Yen a marre a un plan B, C, D...

(Source: L'Observateur)



Cliquez-ici pour regarder plus de videos