leral.net | S'informer en temps réel

Manifestations, pneus brulés, arrestations : Ziguinchor atteinte par la vague

Quelques manifestations sporadiques ont suffi pour plonger les populations de Ziguinchor dans l’inquiétude la plus totale. Si par des manifestations sporadiques, les jeunes ont ouvert des fronts partout dans la ville, la situation a pris de l’ampleur en début de soirée, surtout au niveau du boulevard des 54 m, où des jeunes qui scandaient des slogans «Libérez Sonko !» ont brûlé des pneus le long de ce boulevard de l’intégration.


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Mars 2021 à 08:53 | | 0 commentaire(s)|

Manifestations, pneus brulés, arrestations : Ziguinchor atteinte par la vague
Les affrontements entre jeunes et forces de l’ordre ont imprimé une tension sur place. Les forces de l’ordre ont tenté par des jets de grenades lacrymogènes de disperser ces manifestants, mais c’était sans compter la détermination de ces derniers qui ont repoussé ces forces de l’ordre, obligées parfois de battre en retraite pour revenir avec des renforts. Des affrontements qui ont duré jusque après 23h dans ce boulevard «en feu».

Après Nema2, Kandialang dans le boulevard des 54 m, les jeunes de Lyndiane ont pris le relais. Si dans la journée la situation était calme, un calme précaire dans la soirée, la ville a complètement basculé dans la violence.

Des arrestations mais aussi des blessés ont été enregistrés. Ils ont été évacués à l’hôpital régional de Ziguinchor. Il faut rappeler que les précédentes manifestations dans cette affaire Sonko, avaient déjà fait huit arrestations de jeunes qui séjournent depuis en prison à Ziguinchor.

Les responsables du Pastef à Ziguinchor qui dénoncent l’arrestation de Ousmane Sonko, parlent de forfaiture et exigent la libération des personnes arrêtées. Le temps d’une journée, Ziguinchor a été secouée par ces manifestations qui ont suivi l’arrestation du leader du Pastef, Ousmane Sonko.






Sudonline



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page