Leral.net - S'informer en temps réel

Mankoo Taxawu Senegaal sur la violence dans la campagne : « Aucune attaque, aucune agression ne restera sans réponse ».

Rédigé par leral.net le Lundi 24 Juillet 2017 à 14:25 | | 0 commentaire(s)|

La coalition Mankoo Taxawu Senegaal attire l’attention de l’opinion publique sur l’escalade de la violence électorale, à quelques jours de la fin de la campagne. « A une semaine jour pour jour, des élections législatives, il nous paraît opportun d’alerter les citoyens sénégalais, à la lumière des violences psychologique, morale, sociale et physique imprimées à la campagne électorale par la coalition Benno Bokk Yakaar », renseigne Mankoo Taxawu Senegaal, dans une déclaration rendue publique, hier.

La coalition dirigée au plan national par Khalifa Sall mentionne, à titre d’exemple, « les violences survenues à Grand Yoff », « l’attaque sauvage de la caravane de Mankoo Taxawu Senegaal à Rufisque » et « la rétention arbitraire, pour ne pas dire la distribution partiale et parcellaire des cartes d’électeurs à une semaine du scrutin ».

Dès lors, avertit-on dans le communiqué signé Moussa Taye, coordonnateur de Taxawu Senegaal, « aucune attaque, aucune agression ne restera sans réponse ».

Ainsi, pour ce qui est de l’acharnement de Moustapha Cissé Lo sur le maire de Dakar, la coalition tient à préciser : « cet homme ne mérite point notre attention et nous nous garderons de faire sa promotion ». Face « aux dérives verbales dont il est coutumier et qui n’honorent pas son rang », les responsables de Mankoo Taxawu Senegaal disent préférer « répondre par le mépris ».

S’agissant du retour de la caravane de Benno Bokk Yakaar à Grand-Yoff ce dimanche 23 juillet 2017, « Mankoo Taxawu Senegaal interpelle l’opinion nationale et internationale sur ce qui est en train de se tramer ». « Si les nervis parqués, depuis plusieurs jours, à la maison du Parti socialiste sont libérés demain (hier), pour s‘en prendre aux populations de Grand Yoff et installer le chaos dans la ville, nous ferons face », prévient Mankoo Taxawu Senegaal.

« Nous appelons le préfet de Dakar et le Commissaire central à prendre les dispositions utiles pour assurer la sécurité des populations de Grand Yoff et faire respecter l’ordre public », a ajouté Moussa Taye.



Voxpopuli


Leral Titre de votre page