leral.net | S'informer en temps réel

Manoeuvres en vue des Législatives, jeu d'échecs à distance entre Me Wade et Macky Sall

Les manoeuvres en direction des élection législatives qui se mènent, aussi bien dans le camp de la majorité que dans celui de l'opposition, semblent se résumer à un jeu d'échecs à distance entre un "maître", Abdoulaye Wade et son ancien "élève" devenu aussi "maître", Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Avril 2017 à 12:09 | | 0 commentaire(s)|

Manoeuvres en vue des Législatives, jeu d'échecs à distance entre Me Wade et Macky Sall
A moins de trois mois des futures échéances pour Législatives, chaque camp affûte ses armes. Majorité comme opposition ne se font aucun cadeau. En plus de la bataille verbale qui s'est intensifiée, on assiste depuis quelques jours à des manoeuvres tous azimuts des deux côtés.

Des manoeuvres qui ont pris les allures d'un jeu d'échecs à distance entre Wade et Sall. C'est le leader historique du PDS qui cherche les voies et moyens pour effacer la condamnation de son fils par la Cour de répression de l'enrichissement illicite qui a ouvert les hostilités. Me Abdoulaye Wade, manoeuvrier hors pair, dont l'objectif est de créer les conditions d'une cohabitation pour en faire profiter son fils, est passé à la vitesse supérieure.

Dans le rôle du patriarche, il appelle au téléphone depuis Versailles, tous les leaders de l'opposition pour les sensibiliser sur la nécessité d'une liste unique aux Législatives. Le fait marquant de ces appels est le coup de fil à son ancien homme de confiance. Des retrouvailles qu'il a vite fait d'acter en sommant à son fils d'appeler à son tour le "rewmiste" en chef. Et Karim Wade ne se fit pas prier pour s'exécuter.

La machine se serait ensuite emballée avec la rencontre selon des sources proches de la formation libérale, de Wade et Idrissa Seck pour affiner davantage la stratégie à dérouler. Une rencontre entre le président du Conseil départemental de Thiès et Karim Wade serait même prévue selon les mêmes sources. L'ancien Président de la République ayant par ailleurs, annoncé son retour au Sénégal, de même que celui de son fils pour venir prêter main-forte à l'opposition.

Mais l'élève devenu maître -qui connait les capacités de nuisance de son père spirituel, a rapidement organisé la contre-attaque. Le Président Macky Sall a d'abord convié certains de ses alliés à une rencontre au palais où il a été question de stratégies électorales. avant de battre le rappel des troupes avec comme mot d'ordre: l'unité. Dans sa contre-attaque fulgurante, le chef de l'Etat n'a pas manqué de faire les yeux doux à ses anciens "frères" et "soeurs" de parti, profitant d'une visite de condoléances chez son "ami" Samuel Sarr.

Macky Sall réussira-t-il à endiguer l'attaque de Me Abdoulaye Wade qui ne s'avoue jamais vaincu. La partie d'échecs ne fait que commencer.

source: vox populli