leral.net | S'informer en temps réel

Marc-André ter Stegen, la revanche du blond

Face au Barça, la Roma aura deux missions cruciales pour espérer faire un résultat : empêcher Lionel Messi de marquer et faire trembler les filets de Marc-André ter Stegen. Et vu les performances du portier allemand depuis le début de saison, arrêter la Pulga sera peut-être la mission la plus simple des deux.


Rédigé par leral.net le Mercredi 4 Avril 2018 à 12:43 | | 0 commentaire(s)|

Marc-André ter Stegen, la revanche du blond
Pour Marc-André ter Stegen , la réception de la Roma de ce mercredi soir est surtout l’occasion de se rappeler ce 24 novembre 2015 et cette cinquième journée de phase de poules de Ligue des champions où le Barça  avait atomisé la Louve et le portier allemand détourné un penalty d’Edin Džeko.

Pour les 
Giallorossi, qui tentent d’oublier cette raclée subie au Camp Nou, Ter Stegen reste surtout ce gardien qui s’est mangé un lob de 50 mètres d'Alessandro Florenzi. C’était le 16 septembre 2015, et ce coup de génie de l’ailier-défenseur italien, qui avait profité d'un placement approximatif du gardien allemand, avait coûté deux points au Barça . Peut-être les deux derniers perdus « à cause » de Ter Stegen qui a, depuis cette date, rarement montré le moindre signe de faiblesse. 

La tranquillité selon Marc-André

Près de trois ans après ce lob subi par Florenzi, la vie de Marc-André ter Stegen  en Catalogne est plus douce que jamais. Cantonné au rôle de titulaire en Ligue des champions et remplaçant de Claudio Bravo  en Liga pendant deux saisons, celui qui a débarqué du Borussia Mönchengladbach contre 12 millions d’euros est, depuis l’été 2016, le dernier rempart numéro un du Barça . Un rôle que l’Allemand de 25 ans remplit à merveille.

Doté d’un jeu au pied « 
xaviesque » , Ter Stegen est capable d’assurer la première relance des Blaugrana et de toucher plus de ballons que Luis Suarez lors d'une rencontre. Une qualité qui ravit son entraîneur, Ernesto Valverde  : « C'est un gardien sûr, de qualité et qui sait jouer avec les pieds. En plus, il répond toujours présent dans les moments importants où il nous aide à garder notre cage inviolée. Parfois, on est un peu nerveux quand on a le ballon près de notre surface, mais lui, il est toujours tranquille. Peu importe si les meilleurs attaquants du monde le pressent. Tranquillité totale. » 

Une qualité technique certes, mais surtout des mains en béton armé et une agilité sur sa ligne qui lui permettent de détourner les frappes adverses, comme le prouvent ses 18 clean sheets et ses 15 buts encaissés en 30 journées de championnat. Une statistique d’autant plus impressionnante que seul Jan Oblak  et ses 19 clean sheets pour 14 buts encaissés font mieux dans les cinq grands championnats européens. Suffisant pour expliquer l'invincibilité du Barça  en Liga.

Numéro 1 en Europe, numéro 2 en Allemagne


Statistiquement deuxième meilleur portier d’Espagne Marc-André ter Stegen  a, en revanche, totalement broyé la concurrence en Europe avec ses deux petits buts encaissés en Ligue des champions cette saison à l’aube des quarts de finale. Une performance seulement réalisée jusqu'ici à quatre reprises en C1 depuis 2003-2004 et l’abandon de la deuxième phase de groupes. Et pas vraiment par ce qu’on peut appeler des manchots puisqu'il s’agit d’Edwin van der Sar (2010-2011), Petr Čech (2007-2008), Jens Lehmann (2005-2006) et Gigi Buffon (2004-2005). De quoi donner un peu plus de crédit à la performance de celui qui jouera ce mercredi soir face à la Roma son cinquantième match européen.




SoFoot
 
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos