Leral.net - S'informer en temps réel

Marche avortée de Me Abdoulaye Wade: La Place de l’Indépendance totalement verrouillée

Rédigé par leral.net le Mardi 25 Juillet 2017 à 19:09 | | 0 commentaire(s)|

Marche avortée de Me Abdoulaye Wade: La Place de l’Indépendance totalement verrouillée

L’intention de marcher sur la place de l’Indépendance de l’ancien Président de la République, Abdoulaye Wade et sa coalition gagnante « Wattu Sénégal » a avorté. A l’heure indiquée pour ce rassemblement, le périmètre de ladite place a été envahi par un dispositif sécuritaire de la police nationale avec des éléments, armés jusqu’aux dents, pour éviter d’éventuels débordements.

Les différentes artères, menant aux lieux choisis par Me Wade étaient barrés. Des policiers en tenue, ainsi que d’autres en civil, se positionnaient pour veiller au grain. Les curieux et simples citoyens qui traversaient le périmètre quadrillé, sont vite dispersés.

Aucun rassemblement, pouvant constituer une entrave à l’interdiction préfectorale de marcher sur ces lieux, n’est accepté par les forces de l’ordre. Rien n’est toléré aux éventuels manifestants. Certains policiers, faisaient par instants, des patrouilles pour transmettre, au plus vite les informations aux autorités administratives et, à la hiérarchie policière. Vers 16 heures, il a été noté des interpellations de six individus, certainement des militants libéraux, dont quatre garçons et deux filles.

Ainsi, la circulation était devenue du coup, un calvaire pour les automobilistes. Ces derniers, devraient montrer carte blanche pour rentrer dans le périmètre interdit. Et pour dissuader et faire respecter l’ordre, les policiers, font souvent, usage de grenades lacrymogènes pour disperser de petits groupuscules.

Le cortège de Me Abdoulaye Wade qui se dirigeait à la place de l’Indépendance, a été vite stoppé à hauteur de la Poste de Médina. Finalement, l’ex-Président et ses hommes, ont pris l’itinéraire, menant à la place de l’Obélisque.

Au finish, le cortège Me Wade a repris le chemin du retour à Fann Résidence, chez Me Madické Niang pour faire une déclaration à la presse nationale et internationale.

O. WADE Leral


Leral Titre de votre page