leral.net | S'informer en temps réel

Marché central aux poissons de Pikine: Discorde entre agents de la mairie de Dalifort et acteurs économiques

Il y a de l'électricité en l'air au Marché central aux poissons de Pikine. Acteurs du marché aux poissons et agents de collecte de la taxe journalière se regardent en ennemis jurés. La collecte journalière des taxes au marché dit marché "Diola", qui se trouve dans l'enceinte du marché central aux poissons de Pikine, en est la pomme de discorde.


Rédigé par leral.net le Jeudi 22 Avril 2021 à 10:28 | | 0 commentaire(s)|

Marché central aux poissons de Pikine: Discorde entre agents de la mairie de Dalifort et acteurs économiques
La mairie de Dalifort veut encaisser la taxe journalière des vendeuses de fruits de mer et de légumes, établies au marché dit marché «Diola», qui se trouve dans le territoire du marché aux poissons. Ce que l'administration du marché n'entend pas accepter.

«Il est inadmissible que les agents de la mairie de Dalifort viennent collecter des taxes au marché dit marché "Diola". Il se trouve dans l'enceinte du marché central aux poissons», cogne un proche du directeur du marché.

Une situation qui a fini de polluer l'atmosphère sur place. La tension est même palpable. Et la petite étincelle va mettre le feu aux poudres.

En 2014, un arrêté du Préfet de Pikine (à l'époque, Alioune Aïdara, ndlr) portant répartition du patrimoine entre la ville de Pikine et les communes, avait conféré la gestion du marché dit marché "Diola" à la commune de Dalifort. Mais, en ce moment-là, le Marché central aux poissons de Pikine était sous la tutelle de la ville de Pikine.

Cependant, en 2017, un décret présidentiel a placé le Marché central aux poissons de Pikine, sous la tutelle du ministre en charge de la Pêche. Il s'agit du décret 2017-287. Mais en en croire nos sources, des négociations sont en train d'être effectuées par les responsables de l'Apr, pour que la gestion du Marché central aux poissons revienne sous la tutelle de la ville de Pikine, dirigée par l'oncle du Président Macky Sall, Abdoulaye Thimbo.

Ce qui, du coup, permettrait à la commune de Dalifort, dirigée par l'apériste Baye Diop, de retrouver de facto la gestion du marché "Diola". En tout cas, jusqu'à son dernier souffle, feu l'ancien maire de Dalifort, Idrissa Diallo, s'était battu pour contrôler la gestion du marché "Diola", la gare routière des Baux Maraîchers et la Sogas (ex-Seras). Idrissa Diallo brandissait les dispositions de l'Acte 3 de la décentralisation.

Mais, pour des calculs politiques, le régime de Macky Sall lui avait opposé son veto. Le Président Macky Sall va-t-il céder aux desiderata de son poulain, Baye Diop ? Wait and see !

Mais, poursuivent nos interlocuteurs, le comité des acteurs du marché central aux poissons ne compte pas se laisser faire. Les acteurs du Marché central aux poissons entendent tenir une assemblée générale dans les jours à venir, pour dégager leur position.

Mais d'ores et déjà, beaucoup d’acteurs s’opposent à un retour de la gestion du marché aux poissons à la ville de Pikine.





Tribune



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page