Leral.net | S'informer en temps réel

Maroc: Mohammed VI «scandalisé» par la rumeur le visant ainsi que son épouse (hotos)

Rédigé par Mame Diarra FALL le 22 Juillet 2019 à 03:27

Il existe des zones d’ombre autour de Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc. Depuis plus d’un an, il se dit que la princesse de 41 ans et sa Majesté de 55 ans, auraient secrètement divorcé. Un pavé dans la mare royale jeté en mars 2018 par le magazine espagnol "Hola!". Sauf que cette information de la plus haute importance, n’a jamais obtenu de confirmation officielle.


Mais ce n’est pas sur ce sujet que Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc ont choisi de s’exprimer via leur avocat français Me Eric Dupond-Moretti, mais sur les rumeurs qui courent ces jours-ci. Il se prétend en effet que Lalla Salma du Maroc n’aurait pas le droit de voyager librement avec leurs deux enfants Moulay El Hassan (16 ans) et Lalla Khadija (12 ans). C’est pourquoi la princesse ne serait partie en vacances en Grèce qu’avec son fils, Mohammed VI empêchant que leur fille aînée soit du voyage.

Lalla Salma et Mohammed VI sur les rumeurs

Cette version a été rapidement contredite par Chakib Benmoussa, ambassadeur du Maroc en France. Inquiet de la propagation de “rumeurs malveillantes”, ce dernier a indiqué à "Gala" que Lalla Salma du Maroc n’était pas encore rentrée de Grèce et que surtout, sa fille se trouvait avec elle. Des déclarations qui n’ont pas empêché la poursuite des rumeurs et surtout, la comparaison avec Haya de Jordanie, l’épouse du Sheikh Mohammed Al Maktoum, en exil avec leurs deux enfants en Angleterre, rapporte "Purepeople".

Des informations démenties

Me Eric Dupond-Moretti a fait savoir à "Gala" que Lalla Salma et Mohammed VI du Maroc sont “scandalisés” par les rumeurs qui les concernent. Ces allégations sont d’ailleurs “fermement et formellement démenties” par chacun d’entre eux. Pour l’avocat français, et compagnon de la chanteuse canadienne Isabelle Boulay, il ne fait aucun doute que ces rumeurs sont le fait de sites étrangers répandant de fausses informations, à “des fins malveillantes”.






senego