leral.net | S'informer en temps réel

Mary Teuw Niane: "La LPSD traduit la vision du Président Macky Sall, déclinée dans le PSE pour faire de l'Enseignement supérieur, le principal levier du développement économique...à l'horizon 2035"

"La LPSD traduit la vision de son Excellence le Président Macky Sall, déclinée dans le PSE pour faire de l'Enseignement supérieur, la Recherche et l'Innovation le principal levier du développement économique, social et culturel de notre pays, à l'horizon 2035", a soutenu Mary Teuw Niane, ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et l'Innovation. Il s'est entretenu avec la presse ce vendredi 24 novembre, à l'occasion de l'Atelier de validation nationale de la Lettre de Politique sectorielle de Développement (LPSD) du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.


Rédigé par leral.net le Vendredi 24 Novembre 2017 à 16:45 | | 0 commentaire(s)|

Mary Teuw Niane: "La LPSD traduit la vision du Président Macky Sall, déclinée dans le PSE pour faire de l'Enseignement supérieur, le principal levier du développement économique...à l'horizon 2035"
La contribution de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation au développement de la société en général et au développement économique en particulier, est aujourd'hui, plus que jamais renforcée. Cet apport relève du fait que l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation concourent, d'une part, au développement des connaissances et à leur diffusion, et d'autre part, à l'essor du travail de création et de production dans toutes les sphères de l'activité humaine. Aussi jouent-ils un rôle primordial dans la réduction des écarts de développement, grâce à la transformation des connaissances en innovations à fort impact socio-économique.

La LPSD du MESRI met l'accent sur le développement des Sciences, des technologies, des sciences de l'ingénieur et des mathématiques (STEM), la professionnalisation de la formation orientée vers le marché de l'emploi et l'orientation de la recherche vers les secteurs productifs.

La présente Lettre de Politique sectorielle de Développement (LPSD) précise les orientations du Gouvernement en matière d'Enseignement supérieur, de Recherche et d'innovation, fixe les repères de sa mise en oeuvre et en décline les axes stratégiques. Son élaboration s'appuie sur le bilan des réalisations notées les cinq dernières années, le diagnostic du Système d'Enseignement supérieur, de Recherche et d'Innovation (SESRI), l'identification des enjeux et défis et la définition d'un cadre stratégique.

La LPSD du MESRI fixe et assure la mise en oeuvre ainsi que le suivi des orientations en veillant à ce que son plan d'actions s'inscrive dans les politiques publiques auxquelles elle participe. Elle vient satisfaire la quete d'un échelon intermédiaire entre le PSE et le Document de Programmation pluriannuelle des Dépenses (DPPD). C'est ainsi que le MESRI, avec l'appui du Ministère de l'Economie, des Finances et du Plan (MEFP), à travers la Direction Générale de la Planification et des Politiques Economiques (DGPPE), et le Projet d'Appui à la Planification au Développement et Budget (PAPDEV/GIZ), a procédé au lancement des travaux portant sur la LPSD 2018-2022 de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation en juillet 2016. Elle vise à jeter les bases d'une collaboration efficace et cohérente des principaux acteurs que sont l'Etat, les institutions d'Enseignement supérieur, le secteur privé, les PTF et la société civile.

De façon générale, la LPSD est un instrument de planification et de production d'une action publique efficace, à l'échelle du système d'enseignement supérieur, de recherche et d'innovation. Son adaptation induit des changements importants dans la phase de conception, de mise en oeuvre et d'évaluation de l'action publique.




Ndèye Safiétou Nam