leral.net | S'informer en temps réel

Mbacké: Les maires du département vilipendent Macky devant le Khalife


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Octobre 2018 à 11:41 | | 0 commentaire(s)|

Les 16 maires du département de Mbacké n’en peuvent plus des maux qui les assaillent et transcendent leurs domaines de prédilection. Prenant pour unique responsable de cette situation, le président Macky Sall, ils sollicitent l’intervention du Khalife. Ils envisagent, après avoir conjugué leurs conforts, de créer un pôle économique pour Mbacké, en se fondant sur les avantages concurrentiels et les potentiels de Touba.

La salle de la Résidence Khadimou Rassoul a été hier, le lieu choisi par l’association des 16 maires du département de Mbacké pour étaler devant le porte-parole du Khalife général des mourides, les maux qui tenaillent le décollage économique de leur localité. L’exclusion du département de Mbacké dans le programme d’urgence de développement communautaire (Pudc), lors des deux phases, malgré les promesses ferme du Chef de l’Etat de corriger cette injustice, reste selon le porte-parole de l’association des maires du département, la principale cause de leur problème.

Sans mettre de gant, Serigne Moustapha Mbacke signifiera à Serigne Bass Abdou Khadre que les conséquences d’un tel impaire risquent d’être préjudiciables au Chef de l’Etat dans la localité, pour les échéances électorales à venir. « Nous ne sommes dans le discours à tenir devant les populations. En 5 ans de règne, le président Sall n’a posé aucun acte significative pour le département », regrette le maire de Touba Missira, manifestant l’inquiétude et la désolation de ses pairs.

Loin de perdre espoir, les maires demandent à Serigne Bass Abdou Khadre de relayer leur inquiétude auprès de Serigne Mountakha Mbacke. « Le président de la République pourrait se racheter, bien qu’il reste deux mois avant la deuxième phase du Pudc, en adoptant des mesures d’urgence pour Mbacke », disent-t-ils. C’est la seule alternative selon Serigne Moustapha Mbacke, pour pouvoir aller à la quête du suffrage des populations de la localité. « Gagner le département ne sera pas chose aisée. Quiconque vous dit que gagner le département est une partie de plaisir vous trompe. Ce département souffre de mille maux. Par conséquent, il faudra que le travail à changer la donne », avise-t-il.

Serigne Bassirou Mbacke a salué la démarche des maires et leurs attitudes responsable, non sans les rassurer qu’il sera leur fidèle interprète au près du Chef de la communauté mouride qui ne manquera pas de prêter une oreille attentive à leur préoccupations.

Pour rappeler le ministre de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye, avait déclaré à la suite du président Sall, lors d’un meeting de ralliement du maire de Taif, que le département de Mbacke figure dans le plan d’urgence du Pudc. Qu’il bénéficiera d’un appui, allant dans le sens de renforcer l’hydraulique, l’éducation et l’éclairage public. Et qu’on va vers la concrétisation de la création d’une zone industrielle à Touba. Des projets restes à l’Etat de promesse, 14 mois plus tard. Ce qui courrouce les maires du département.

L'Observateur



Cliquez-ici pour regarder plus de videos