leral.net | S'informer en temps réel

Mbaye Gaye, frère de Kiné Gaye: "l'auteur du crime ne sera jamais en paix, il a tué deux domou léér"

C'est un "père, frère" meurtri, qui, dans un effort surhumain a décidé de faire cette vidéo depuis l'Espagne pour faire part de sa tristesse, à la suite du décès de sa sœur, lâchement assassinée. ce dernier témoigne: "celui qui a commis cet acte barbare ne sera jamais en paix. Il a tué deux personnes, ay domou léér. Je savais du fond du cœur que l'auteur ne profiterait pas longtemps de sa liberté", a -t-il dit. Tout en faisant un témoignage très émouvant sur sa "fille, sœur".


Rédigé par leral.net le Dimanche 22 Mai 2022 à 07:25 | | 0 commentaire(s)|

"On s'est parlé le jeudi pendant une heure, en appel vidéo Watshapp. On a discuté de tout, et je leur prodiguais des du'as à faire, à elle et ses autres frères", a dit Mbaye Gaye, avec une voix pleine de mélancolie.

Atterré, il repense à ce que lui disait Kiné Gaye, la veille. "Ay souma amé dome bou goor, tour bi mom, Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh moko mom. Si ce sont des jumeaux, Seydi Hadji Malick. Mais le titulaire du nom sera Mame Abdou", nous rappelle-t-il, furent ses derniers mots.

A l'en croire, Kiné Gaye ne respirait que pour Mame Abdou. "Même son époux, Habib Sy, l'a connue avec cet amour pour Mame Abdou. Une talibé Tidiane au vrai sens du mot, elle était. C'est pourquoi toute la ville de Tivaouane est triste, car le petit-fils de Seydi Hadji Malick Sy a été tué dans ce carnage", fait-il savoir.


Dame DIENG

Titre de votre page Titre de votre page