leral.net | S'informer en temps réel

Me Madické Niang : « nous n’avons pas de plan B encore moins de plan C »


Rédigé par leral.net le Mercredi 4 Juillet 2018 à 09:23 | | 0 commentaire(s)|

L’ancien ministre des Affaires étrangères, Madické Niang est très remonté contre le gouvernement suite au rejet de l’inscription de Karim Wade sur les listes électorales en vue de l’élection présidentielle prochaine, en 2019. Il l’a fait savoir lors de la conférence de presse du Pds, hier.

« L’inscription de Karim Wade est valable et personne ne peut la rejeter. Si le gouvernement ne réagit pas de manière positive, nous allons dévoiler les différentes facettes du plan de lutte que nous allons mettre en œuvre. Nous n’avons pas de plan B encore moins de plan C. Nous avons un plan A. Karim Wade a été désigné par un congrès qui s'est réuni. Il est le seul candidat légitime du Pds. C’est un président sortant qui choisit ses adversaires.

Karim Wade a toujours voté. Il s’est inscrit sur les listes électorales. Aujourd’hui, même si nous partons de l’article L31, le délit pour lequel il a été condamné n’est pas cité parmi les interdits. Le fait d’avoir rejeté son inscription, n’est pas fondé. J’espère qu’avec la déclaration de riposte que nous avons faite, le gouvernement va se ressaisir et régulariser son inscription.

Cela est la seule voie possible. Nous sommes dans une démocratie et les règles de la démocratie doivent être respectées. Respecter les règles de la démocratie, c’est accepter l’inscription de Karim Wade, c’est déclarer recevable sa candidature et lui permettre de se présenter à l’élection présidentielle. Ce sont les Sénégalais qui choisiront leur président. On ne doit pas l’écarter de la liste des prétendants, le gouvernement a fauté.
»






L’As
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos