leral.net | S'informer en temps réel

Me Patrick Kabou, après la sortie de Pape Djibril Fall: "Entre les dires de sa première sortie et ceux d'aujourd'hui, on dirait une fluctuation du dollar"


Rédigé par leral.net le Samedi 14 Mai 2022 à 18:15 | | 0 commentaire(s)|

Me Patrick Kabou est revenu à la charge après la sortie de Pape Djibril Fall. Dans un entretien avec "Libération" online, l'avocat d'Amsatou Sow Sidibé indique : "J'ai pu suivre la conférence de presse de Monsieur Pape Djibril Fall. Avant tout, je me réjouis du fait qu'il n'ait pas pleuré, car cela rendrait encore plus difficile mon incompréhension de sa tentative d'esquiver le fond des interpellations faites par ma cliente, Madame la Professeure Amsatou Sow Sidibé.

Je note les nombreux errements dans ses propos :

1- Pourquoi esquiver les appels de ma cliente, ne pas répondre à ses messages ?
2-Pourquoi si, dans le songe qu'il a relaté aujourd'hui, cela lui coûte tant, par la politesse et le respect dont il se targue envers madame la Professeure Amsatou Sow Sidibé, il ne pouvait ni ne peut lui expliquer de vive voix la situation. Je suis sûr qu’avec des arguments, elle comprendrait ! Qu’avait-il promis à Madame la Professeure Amsatou Sow Sidibé et qui fait qu’aujourd’hui, il ne peut le lui dire de vive voix ?

Fort de ces points soulevés, deux affirmations ont retenu mon attention.
- « Les parrains étaient des faux »,
- Ils les ont vérifiés par "double checking"

Deux questions coulent de source :
- comment se fait-il alors que leur liste ait été rejetée une première fois ? Défaillance de ce fameux « double checking » tant vanté lors de la conférence de presse, que peut-être, ils sont les seuls à avoir ? Donnons-leur dès lors la gestion du parrainage au niveau national !
- entre les dires de sa première sortie et ceux d'aujourd'hui, on dirait une fluctuation du dollar qui monte et descend suivant la conjoncture.

En outre entre ce qui est demandé à Monsieur Fall, non aux membres de sa Coalition, c’est par respect, de refaire le chemin inverse, en se rendant ou en appelant Madame la Professeure Amsatou Sow Sidibé et de lui dire exactement ce qu’il en est. La sortie de ma cliente est due à ce manque de respect manifeste.

Si tel n’est pas le cas, Monsieur Pape Djibril Fall, afin d’en avoir la certitude, nous oblige à enclencher une procédure visant à demander à la direction des élections, de vérifier si en réalité, les parrainages de madame la Professeure Amsatou Sow Sidibé ne figurent pas sur la liste donnée (ni la première et ni la seconde fois) par la coalition portant Monsieur Fall. Ma position est celle d’un ancien étudiant de madame la Professeure Amsatou Sow Sidibé et aujourd’hui, son conseil".







Libération online

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page