Leral.net - S'informer en temps réel

Me Wade à Touba : “Je prie le bon Dieu de ne plus prononcer le nom de Macky Sall"

Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Juillet 2017 à 15:37 | | 0 commentaire(s)|

Me Wade à Touba : “Je prie le bon Dieu de ne plus prononcer le nom de Macky Sall"
Son meeting de Mbacké annulé à cause du décès d’un dignitaire «Baye Fall », Me Abdoulaye Wade s’est contenté hier, de visites de courtoisie à des dignitaires mourides. Chez le Khalife de Serigne Fallou Mbacké, l’ancien Président discourt sur sa visite annulée à Tivaoune, sur son statut de mouride et sur son ressentiment envers Macky Sall et sa gestion du pays. Morceaux choisis

Son statut de talibé mouride

« Je suis venu me recueillir sur le mausolée de Serigne Touba, effectuer mon ziar auprès du Khalife General des mourides et rencontrer mes militants. Je suis très fier de l’accueil qui m`a été délivré. Je juge insuffisant tout ce que j’ai fait à Touba, mes ambitions n’étaient pas si moindres même si vous considérez cela comme une œuvre grandiose. Ma prière était que mon successeur au Palais soit Mouride. J’ai toujours revendique ma « mouridité ».

Dans les pays à majorité chrétienne, les présidents prêtent serment avec la Bible, donc nous pouvons le faire aussi. Mon statut de Président n’a jamais empêché de réclamer cela et cela ne veut pas dire que j’ai négligé les autres confréries. Serigne Abdou Aziz Sy m’a dit un jour : « Vous ne devez pas comparer les mourides aux tidianes. Touba représente le Sénégal. Concentrez vos efforts sur Touba après vous pourrez vous occuper de Tivaoune. Nous ne revendiquons aucune priorité devant la ville sainte de Bamba. »

Tivaouane

«A mon arrivée au Sénégal, j’ai informé le Khalife Général des Mourides de mon agenda. J’ai sollicité de lui l’autorisation de me rendre à Tivaouane afin de présenter mes condoléances à la famille tidiane, suite au rappel à Dieu de mon ami et Khalife, Serigne Cheikh Tidiane Sy. Serigne Sidy Moctar Mbacke m’a conseillé de commencer par Tivaouane. J’ai aussitôt contacté Serigne Abdou Aziz Sy, mais il se trouvait dans ses champs qui sont très éloignés de Tivaouane. Ayant décidé de rentrer, je l’ai supplié de ne pas modifier son programme. On a décidé d’un autre jour pour effectuer ma visite à Tivaouane.

«Macky Sall et sa gestion »

« Si Macky avait suivi mes conseils, le Sénégal n’en serait pas là. C’est la première fois que je prononce son nom durant toute la campagne et je prie le Bon Dieu de ne plus le nommer. Tous ceux de mon entourage pouvaient me commuter au Palais, pourtant je lui avais dès le début, donné mon soutien avant de prier pour lui. Mais il n’a pas jugé utile de recevoir mes conseils. Aujourd’hui, il a mis le pays dans une impasse. »


Leral Titre de votre page