leral.net | S'informer en temps réel

Me Wade déplore ‘’l’exil forcé’’ de Karim

Me Wade est très peiné par le fait que son fils Karim Wade demeure au Qatar, depuis son élargissement de prison intervenu suite à une grâce présidentielle. A travers un message publié sur sa page Facebook, l’ancien Président sénégalais se plaint d’avoir fêté Noël loin de Dakar, à cause de ‘’l’exil forcé’’ de Karim Wade. Une situation qui, de l’avis de Me Wade, a empêché à sa famille de se réunir depuis quatre ans. "


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Janvier 2017 à 12:01 | | 0 commentaire(s)|

Me Wade déplore ‘’l’exil forcé’’ de Karim
"Avec tout ce qui est arrivé à ma famille, celle-ci ne s’est pas trouvée une seule fois réunie depuis quatre ans. Cette fois, nous étions tous là, par la grâce d’Allah, en très bonne santé : Karim, Syndiély et leur maman ainsi que moi-même, le chef de la tribu, comblés que nous étions par la présence de nos petits-enfants’’, lit-on sur le post intitulé ‘’Le miracle de Noël’’. Toutefois ce miracle s’est réalisé au Qatar et non à Dakar comme l’aurait souhaité la famille Wade. C’est pourquoi, Me Wade regrette que lui et sa famille n’aient pas pu se retrouver au Sénégal ‘’en raison de l’exil forcé de Karim au Qatar ’’.

Au-delà des complaintes, le 3ème président sénégalais a tenu à souhaiter une bonne et heureuse année d’abord, à tous les enfants, garçons et filles, du Sénégal, d’Afrique, de la diaspora et du monde. L’ancien Chef d’Etat n’a pas occulté dans son message la question du drame de l’émigration tout en indexant les gouvernants.

‘’Nous aurons une pensée affectueuse mais aussi de contrition pour tous les jeunes engloutis par la mer pour avoir tenté de chercher ailleurs ce qu’ils n’ont pu trouver chez nous, par suite de notre manque de volonté et de courage’’. Face à ce phénomène Me Wade exhorte les Sénégalais, les Africains du continent et de la diaspora, ‘’à engager résolument, au coude à coude, la lutte pour la libération et l’épanouissement de notre peuple sur son propre sol’’.

Abordant les questions de démocratie, le père de Karim Wade prie pour ‘’une progression de l’unité politique du continent et pour le renforcement de notre capacité à lutter et triompher de tous les obstacles à notre liberté et notre progrès parmi des nations libres’’.

Dans ces vœux poursuit-il, ‘"nous unissons les militants de la démocratie partout dans le monde pour qu’ils engagent ensemble la bataille contre la fabrication et l’usage des armes de destruction sournoise et toutes les autres dont le seul but est de surprendre et tuer’’.

EnQuête



Cliquez-ici pour regarder plus de videos