leral.net | S'informer en temps réel

Meeting d’investiture de Yewwi askan wi à Tivaouane: Serigne Moustapha Sy dope les candidats

Serigne Moustapha Sy a présidé, ce samedi, le meeting d’investiture de Sidy Ababacar Sy Niang, candidat de la Coalition Yewwi askan wi (Yaw) dans la commune de Tivaouane. Une occasion pour le président d’honneur du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur), de demander à tous les Sénégalais de se mobiliser pour mettre fin aux agissements du régime de Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Novembre 2021 à 10:11 | | 0 commentaire(s)|

Meeting d’investiture de Yewwi askan wi à Tivaouane: Serigne Moustapha Sy dope les candidats
A l’instar du leader de Pastef, Serigne Moustapha Sy semble avoir lui aussi déchiré la charte de non-violence proposée par la Société civile. En atteste l’appel qu’il a lancé à tous les Sénégalais, de se mobiliser pour mettre fin aux «agissements» du régime du Président Sall.

«Il ne faut pas avoir peur, il n’y a que la vie et la mort», a déclaré le guide des Moustarchidines qui présidait, samedi, le meeting d’investiture de Sidy Ababacar Sy Niang, candidat de la Coalition Yewwi askan wi (Yaw) dans la commune de Tivaouane.

Le président d’honneur du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) dit être en phase avec la détermination de Ousmane Sonko, qui soutient : «S’il faut aller jusqu’au cimetière pour changer de régime, allons-y. Parce que si, nous-mêmes, nous n’avons pas de satisfaction, nous aurons au moins sauvé la génération future. Trop c’est trop.» Le guide des Moustarchidines d’ajouter: «Se contenter de ce que l’on a, est trop ordinaire, pour se justifier devant l’admirable principe de ce que l’on veut.»

Par la même occasion, Serigne Moustapha Sy a donné une réponse à tous ceux qui se demandaient s’il était un allié fiable, après son absence lors de la visite de la délégation de Yaw, le jour du Maouloud, qui avait soulevé moult commentaires.

«Je suis venu uniquement présider ce meeting, pour accompagner les leaders de Yaw. Nous avons confiance en eux. C’est pourquoi nous avons décidé d’intégrer cette coalition», a-t-il dit.

Justement, sur l’historique de la création de cette grande coalition de l’opposition, le religieux dit : «C’est le président Ousmane Sonko qui est le premier à venir me rendre visite, pour discuter de la situation du pays. C’est à l’issue de cette rencontre qu’il m’a proposé d’unir les forces du Pur, de Taxawu Senegaal et de Pastef. Et c’est par la suite que Khalifa Sall est lui aussi venu me rendre visite, pour les mêmes motifs. Je leur ai ensuite donné mon aval, parce que c’est le Sénégal qui a besoin de cela. Et cette coalition confirme que tous ceux qui prêchent la vérité, s’unissent».






Le Quotidien


Titre de votre page Titre de votre page