leral.net | S'informer en temps réel

Menace sur l’Environnement : Une quantité importante de produits plastiques prohibés, saisie à Dakar

Une quantité importante de produits plastiques prohibés a été saisie auprès d’un industriel qui continuait d’en fabriquer clandestinement à Dakar, a annoncé, mardi, un officiel du ministère de l’Environnement et du Développement durable.


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Février 2021 à 09:54 | | 0 commentaire(s)|

Menace sur l’Environnement : Une quantité importante de produits plastiques prohibés, saisie à Dakar
Au total, 75 tonnes de produits plastiques prohibés ont été saisis dans diverses opérations menées depuis l’entrée en vigueur de la loi, chiffre qui ne tient pas compte des importantes saisies opérées par les Douanes sénégalaises, a-t-il signalé.

La saisie a été opérée dans le cadre d’une opération menée par la Direction de l’Environnement et des Etablissements classés, en collaboration avec une unité de la Section environnement de la Gendarmerie nationale, a notamment précisé Amadou Lamine Guissé.

‘’Nous avons été mis sur une piste et effectivement, elle a été fructueuse parce que nous avons pris cet industriel en train de produire énormément de quantité de produits prohibés. Il continuait à fabriquer ces produits plastiques prohibés malgré toute la sensibilisation’’, a relaté M. Guissé, au moment de faire le point sur cette opération.

’Nous sommes en train d’appliquer la Loi dans toute sa rigueur. Aujourd’hui, nous saisissons, nous dressons des procès-verbaux et nous mettons à la disposition de la Justice les contrevenants qui certainement, seront sanctionnés’’, a-t-il fait savoir. Cela renseigne sur la persistance de certains industriels à continuer la production de ces produits plastiques prohibés, en dépit d’innombrables actions de sensibilisation pour les en dissuader, a laissé entendre M. Guissé.

Les produits saisis dans le cadre de cette opération seront entreposés au ministère de l’Environnement et conservés conformément à la règlementation en vigueur, en attendant une décision de l’autorité judiciaire compétente, a de son côté, fait savoir le Directeur de l’Environnement et des Etablissements classés.

Baba Dramé a toutefois dit avoir noté des avancées ‘’notables’’ en termes de changement de comportement dans le respect de la Loi.

’’Il y a toujours des récalcitrants qui pensent toujours que l’Etat va les laisser continuer à faire leurs activités. Il faudrait qu’ils comprennent qu’une Loi est votée pour être appliquée dans toute sa rigueur. Il ne s’agit plus d’aller ramener des sachets plastiques et venir les stocker et s’en arrêter là. On va ramasser ces sachets plastiques et les sanctions prévues seront appliquées’’, a-t-il expliqué.





APS



Cliquez-ici pour regarder plus de videos