leral.net | S'informer en temps réel

Message du Président Diouf sur la question des mandats / Galvaudé par certains médias: Ousmane Faye dénonce une pratique vicieuse et recadre…

L'ancien Président Abdou Diouf a vu ses propos dévoyés par certains médias sur la question des mandats. Selon le leader de Manko Wattu Sénégal, Ousmane Faye, ''Abdou Diouf ne mérite pas les cochonneries de certains qui se disent acteurs de la société civile ou qui se cachent derrière certains médias."


Rédigé par leral.net le Dimanche 25 Octobre 2020 à 17:03 | | 0 commentaire(s)|

Pourtant ce qu'il avait dit est clair, en parlant de 2 mandats de 7 ans qui suffiraient pour un chef d'État en Afrique francophone. Mais, pour justifier leurs pensées machiavéliques et régler des comptes personnels, ils racontent du n’importe quoi, depuis quelques jours, tout en essayant de mettre la confusion dans la tête des Sénégalais.

Est-ce qu'il y a lieu de fouetter un chat sur la déclaration, à travers une chaîne étrangère, du président Abdou Diouf qui date de plus de 15 ans ? Pour Ousmane Faye, ''il faut retenir que l'ancien chef d'État ne s'est jamais prononcé sur la gestion de ses successeurs, ni sur la situation politique nationale ou une quelconque autre question, même de son parti.

Donc, constate-t-il, 20 ans après avoir quitté le pouvoir, il trouve indécent qu'on veuille lui attribuer des propos, déformés par certains médias, en complicité avec de sordides gens. « On se souvient que quand il évoquait cette question, il était couvert du manteau de SG de la Francophonie. Mais, il avait tenu à parler en son propre nom'', rappelle-t-il.

Le patron de MWS, poursuivant sa logique a précisé que c'est inadmissible et incompréhensible que des blogueurs, en complicité avec des journalistes qui se passent des règles d'éthique et de déontologie et des acteurs de la société civile en manque de repères, puissent tomber aussi bas, pour toucher l'honorabilité de celui qui a toujours incarné l'État républicain. « Ces derniers, cherchent à semer la confusion dans la tête des Sénégalais, mais cela ne passera pas », se refuse-t-il, tout en se demandant comment peut-on tenir des mensonges aussi grotesques contre un si grand homme d'État ?




Cliquez-ici pour regarder plus de videos