leral.net | S'informer en temps réel

Ministère de l'Emploi, de la Formation professionnelle, de l'Apprentissage et de l'Insertion (MEFPAI): Entre réalisations, contraintes et défis

Le MEFPAI fait de l’Equité et de l’Egalité de genre, ainsi que de l’accès des filles et des femmes dans les filières et métiers techniques et industriels, une de ses priorités. En effet, les filles représentent 54% de l’effectif total des apprenants de la Formation professionnelle.


Rédigé par leral.net le Mardi 28 Décembre 2021 à 05:43 | | 0 commentaire(s)|

Pour atteindre l’objectif de mise en œuvre des engagements pris par le gouvernement du Sénégal en matière d’égalité des sexes, le ministère veille à ce que ses plans, ses programmes et ses budgets sectoriels reflètent de plus en plus la volonté des autorités, de combler les disparités de genre à tous les niveaux du système. Pour atteindre cet objectif, le MEFPAI a mis en place plusieurs stratégies qui ont pour noms:
- audit technique genre du ministère ;
- élaboration du Plan d’Institutionnalisation du Genre (PIG) ;
- appui à la mise en oeuvre du Plan d’Institutionnalisation du Genre du MEFPAI par l’Etat du Sénégal et ses partenaires.

Ainsi, au terme de l’exercice de 2020, les réalisations ci-après ont été enregistrées :
- atelier de formation des responsables de suivi évaluations des Directions et Services du MEFPAI (niveau central en Budgétisation Sensible au Genre) ;
- missions de suivi de la prise en compte du genre (rampes pour les personnes à besoins spécifiques, toilettes séparées et adaptées etc.) dans les établissements publics de la FPT ;
- octroi de bourses d’excellence aux meilleures filles inscrites dans les filières techniques et industrielles et aux meilleurs garçons dans les filières de l’économie familiale et sociale ;
- atelier de formation des points focaux genre des régions de Louga, Saint-Louis et Matam en Gestion de l’Hygiène Menstruelle (GHM) ;
- atelier de formation des points focaux genre des régions de Diourbel et Fatick sur la GHM à Fatick ;
- atelier de formation des points focaux genre des régions de Kaolack et Kaffrine sur la GHM à Kaolack ;
- cérémonie de remise de cadeaux et de bons de formation aux filles ayant réussi au baccalauréat technique avec « Mention » ;
- distribution de kits sanitaires (masques, gels hydro alcooliques et produits détergents) aux points focaux genre des régions de Diourbel et Fatick ;
- distribution de kits sanitaires (masques, gels hydro alcooliques et produits détergents) aux points focaux genre des régions de Kaolack et Kaffrine.

A mi-parcours 2021, les activités suivantes ont été réalisées:
- sensibilisation et communication, à travers les réseaux sociaux, sur le respect des gestes barrières visant à stopper la propagation de la maladie de Covid-19 ;
- atelier national de partage du Plan d’Institutionnalisation du Genre du MEFPAI ;
- édition et promotion du PIG ;
- atelier de formation sur l’intégration de l’approche genre dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et programmes d’emploi ;
- atelier de formation des agents de la Direction de l’emploi sur la Gestion Axée sur les Résultats sensibles au Genre (GARsG) ;
- atelier de formation des représentants-tes des Directions et Services du MEFPAI en Genre et Gestion de l'hygiène Menstruel (GHM) ;
- atelier national de partage et de réactualisation du Plan d'Institutionnalisation du Genre du MEFPAI ;
- mission de suivi et de réactualisation de la stratégie genre du département dans les régions de Dakar et Thiès ;
- atelier de partage de la note méthodologique sur l'étude d'approfondissement en genre et apprentissage avec les représentants-tes des Directions et services du MEFPAI, de la Banque mondiale, de l'équipe du programme pour appuyer l'apprentissage dans les métiers de l'artisanat traditionnel (PEJA), de la Direction de l’Alphabétisation et des langues nationales, etc. ;
- missions de collecte de données quantitatives et qualitatives sensibles au genre dans les 14 régions (dans le cadre de l'étude Genre et Apprentissage).

Contraintes et perspectives

Les principales contraintes demeurent le déficit de ressources financières pour la mise en œuvre du PIG et la limite d’intervention de certains projets centrés sur certaines régions, ce qui pose un réel problème d’équité géographique.

A court et moyen termes, le ministère compte:
- renforcer la dimension « genre » dans la mise à niveau des infrastructures (latrines, rampes, toilettes séparées, vestiaires et infirmeries) ;
- soutenir les initiatives relatives à la GHM dans les structures de la FPT en intégrant la distribution de trousses d’hygiène ou de « dignité »;
- finaliser le processus de mise en œuvre du plan d’action genre 2021 dans un contexte de Covid-19.

En termes de défis à relever, il est prévu de:
- capitaliser et valoriser l’octroi des bourses d’excellence qui est une bonne pratique et qui a permis de maintenir et d’accompagner beaucoup de jeunes filles vers l’insertion socioprofessionnelle ;
- organiser des formations pour l’entreprenariat féminin en vue d’aider les jeunes filles/femmes à être compétitives, notamment à travers des managements skills et les TIC pour les femmes (TIC sectoriel / formation / incubateur de start-up) avec l’appui des partenaires (Coopération Luxembourgeoise à travers les projets SEN032 et PEJA).

Maquette de budgétisation sensible au genre
(Voir Tableau)



Mr Ndao B

Titre de votre page Titre de votre page