leral.net | S'informer en temps réel

Mise en place d'une commission de discipline au Ps: Vers l’exclusion de Khalifa Sall et Cie


Rédigé par leral.net le Dimanche 26 Février 2017 à 15:04 | | 0 commentaire(s)|

Le secrétaire général du Parti socialiste (PS, mouvance présidentielle), Ousmane Tanor Dieng, a annoncé, samedi, que son parti mettra en place une commission de discipline à l’effet d’‘’examiner certaines positions prises par les uns et les autres’’ et qui font débat au sein du PS.

‘’Le parti, dans ses instances régulières, se réunira et décidera. Etre dans un parti et, parallèlement, avoir une structure qui vend d’autres cartes, autres que celles du parti, et créer d’autres structures, ça pose problème dans le parti. Sur ces questions, une commission de discipline, qui se réunira, fera rapport aux instances du parti, le Secrétariat exécutif national et le Bureau politique qui prendront les décisions appropriées’’, a-t-il menacé.

Il s’exprimait à Mbour (ouest), à l’occasion d’une visite de proximité visant à mobiliser et sensibiliser les militants et sympathisants du PS sur les enjeux que constituent les prochaines élections législatives.

‘’Ceux qui sont dans le parti doivent respecter les décisions des instances du parti. A partir du moment où on refuse de respecter une décision du parti, le courage c’est d’assumer cette décision-là. Ou bien, on accepte les décisions du parti et on reste dans le parti, ou bien on ne les respecte pas et on assume sa position et aller faire autre chose’’, a-t-il suggéré.

Concernant une éventuelle candidature du PS à l’élection présidentielle de 2019, Ousmane Tanor Dieng déclare : ‘’Nous avons 400 à 500 mille militants et chacun d’entre eux peut avoir son point de vue’’, a-t-il rappelé.

‘’Les décisions, une fois de plus, pour les candidatures en général sont décidées par les instances du parti, notamment au niveau le plus bas possible. Ce sont les 138 coordinations qui se prononceront le moment venu, pour la candidature de telle ou telle autre personne’’, a tranché le secrétaire général du PS.

A ceux qui, selon lui, s’agitent "pour se faire un nom et occuper la une des médias", Tanor Dieng rappelle que le PS a eu à faire face à toutes sortes de situations. Malgré tout, ‘’notre parti reste toujours debout’’, s'est-il vanté. ‘’Nous allons continuer à faire face, parce que nous assumons nos actes’’, a-t-il assuré.

Avec APS










Hebergeur d'image