leral.net | S'informer en temps réel

Modou Diagne Fada rompt d'avec Souleymane Ndéné Ndiaye pour les Législatives


Rédigé par leral.net le Jeudi 27 Avril 2017 à 13:49 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Modou Diagne Fada annonce qu'il a rompu son alliance avec Souleymane Ndéné Ndiaye, après la décision de ce dernier de répondre favorablement à l'appel du Président Macky Sall. Les deux hommes, respectivement leader de Libéraux et Démocrates /Yessal et Union nationale pour le peuple avaient entamé des discussions pour la formation d'une coalition pour les élections Législatives de juillet 2017.

"Il n'est pas encore question pour nous de quitter la coalition que nous sommes en train de construire avec mon ami et frère Modou Diagne Fada et qui s'appelle Alliance libérale et social/Yessal Sénégal. Nous travaillons à mettre en place les circuits de cette coalition et à mettre en commun nos listes pour participer ensemble aux législatives de à venir", a annoncé dans un entretien à "l'Observateur", Souleymane Ndéné Ndiaye, leader de l'Union nationale pour le peuple (Unp).

"Les instances de notre parti avaient demander de négocier avec les partis membres de l'opposition pour aboutir à une coalition. Maintenant que la donne a changé avec notre allié donc de l'Unp, après concertation, nous avons décidé de rompre ces discussions et de continuer nos contacts avec d'autres forces de l'opposition en vue d'une alliance pour les élections Législatives du 30 juillet 2017", a réagi à la Rfm, Modou Diagne.

"La politique, c'est la politique, nous n'avons plus le même point de vue par rapport à la situation nationale. Nous avons décidé de rester dans l'opposition et de continuer de nous battre dans l'opposition démocratique. Lui ( Souleymane Ndéné Ndiaye) a décidé de répondre favorablement à l'appel du chef de l'Etat, donc nous n'avons plus une convergence de vues sur ces questions. C'est la raison pour laquelle nous avons décidé souverainement d'arrêter les discussions que nous avons entamer en vue des élections", a ajouté le leader des Libéraux et Démocrates /Yessal.