leral.net | S'informer en temps réel

“Monsieur le Président, laissez-les insulter car ils sont les disciples de Satan” (Par Malick Guèye)

Dans un article de presse en date du 24 janvier 2021, j’écrivais : « GOUVERNER, C’EST PRÉVOIR » et j’étalais mes regrets suite aux démolitions de maisons à Mbour 4, dans une partie de la forêt classée.


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Janvier 2021 à 18:08 | | 0 commentaire(s)|

Après les explications claires, nettes et précises du Colonel Pape Saboury Ndiaye, suite aux questions des journalistes d’une télé de la place et après l’audience que vous avez bien voulu accorder aux collectifs des victimes de cette démolition en compagnie de l’un des meilleurs maires du Sénégal, Monsieur Talla Sylla, votre conseiller, je tiens encore une fois à vous adresser tous mes remerciements, vous témoigner toute notre satisfaction et notre fierté.

C’est avec plaisir que j’ai constaté que vous êtes plus que jamais encore sensible aux préoccupations de nos compatriotes. Excellence, Monsieur le Président, vous savez mieux que quiconque que le Sénégal est plein de personnes malintentionnées, de politiciens foncièrement malhonnêtes, qui sont tapis dans toutes sortes d’organisations socioculturelles ( syndicats, partis politiques, ONG, Mouvements activistes…), dans la Diaspora et dans les médias; et qui guettent la moindre occasion pour agir et amplifier les moindres faits et actes, pour vous mettre en mal avec votre peuple.

Ils sont devenus agressifs par rancune et rancoeur, méchants par haine et jalousie, indisciplinés et de mauvaise foi par égarement et manque d’éducation, pendant que vous avez toujours raison sur eux. Vous les raisonnez par votre silence, votre pondération mais surtout, votre bonté, votre hauteur et votre capacité de discerner votre force et leur faiblesse, en adoptant la posture d’un chef d’Etat exemplaire.

En général, ceux qui sont faibles passent par les injures, les accusations et les calomnies pour soulager leurs sentiments; on dit que « l’insulte est l’arme du faible. » Laissez-les insulter car ils sont les disciples de Satan.


Seulement, ne leur offrez jamais l’occasion de réussir et d’avoir raison sur vous ou sur nous qui sommes vos inconditionnels, parce que simplement nous croyons que seule la bonté humaine mérite d’être cultivée dans ce jardin qu’est notre société, par l’argumentation des actes qui soulagent. Aussi, nous sommes très conscients que nous portons la condition humaine et que l’utilité de la vie n’est pas aux mondanités ou en l’espace ; elle est en l’usage qu’on en fait.

Tous les Sénégalais de bonne foi vous témoignent des qualités humaines exceptionnelles, qui ont fait de votre personne ce qu’elle est devenue aujourd’hui : respectée et respectable, honorée et chérie dans le monde entier. C’est pourquoi, dans les moments où une partie des Sénégalais est dans une épreuve difficile, seul votre cœur de père de la Nation pourrait les soulager et faire taire les ennemis de la République, qui voient partout du mal, si bien qu’ils peinent même à participer à l’émergence de leur pays.

La pandémie du COVID-19 est un exemple patent; vous avez tant invité tous les Sénégalais au combat en respectant les mesures-barrières édictées par les professionnels de santé et de sécurité, mais des irresponsables et autres ennemis de la République soutiennent des initiatives qui concourent à augmenter les cas positifs et le nombre de personnes décédées.

Excellence, Monsieur le Président, vous avez toujours bien agi quand il est question d’honneur pour la patrie, du destin d’un groupe social, de l’intérêt général ou de la vie de tous les Sénégalais, vous prenez toujours la bonne décision.

Cette fois-ci encore, vous venez de prendre la bonne décision. Merci infiniment d’avoir donné suite à ce problème social qui a été douloureux pour tous les Sénégalais. Il faut juste que les services compétents de l’ Etat veillent au grain en amont, pour que pareilles situations ne se répètent. « NJOKONDIAL ».

Que vive le Sénégal dans une Afrique prospère et unie.




Malick Wade Guèye depuis Marseille.





Cliquez-ici pour regarder plus de videos