Mort de Fallou SENE : le Procureur Ibrahima NDOYE livre les éléments de l’autopsie (vidéo intégrale)

« A l’annonce du décès, une réquisition a été adressée au médecin de l’hôpital de Saint Louis qui, dans ses conclusions, nous parlait déjà d’une mort dont les causes ont été encore non déterminées. Il précise tout de même dans une parenthèse, que c'est compte tenu de ce certificat de genre de mort qu’il avait établi qu’il a constaté une plaie par arme à feu au niveau du bassin », a expliqué, mercredi Ibrahima NDOYE, le procureur de la République à Saint-Louis qui s’entretenait avec la presse.

« Ce qui me semblait insuffisant et nous a poussé à adresser une nouvelle réquisition à un médecin légiste de l’hôpital de Le Dantec pour une autopsie », a-t-il ajouté.

« Le médecin-légiste requis a conclu, en reprenant la même chose que son collègue de Saint- Louis. Il a constaté l’existence d’une plaie pelvienne avec des lésions viscérales, une rupture des vaisseaux iliaques primitifs gauches et une hémorragie à grande abondance avec une arme à feu », a indiqué le procureur.

Il a regretté « un drame national qui n’honore personne », en rappelant que « notre pays est une grande démocratie ».


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Mai 2018 à 01:03 | | 0 commentaire(s)|



Ndarinfo.com