leral.net | S'informer en temps réel

Mouhamadou Bamba Mbow : « Nous saluons le dynamisme et le mode Fast-track du ministre du Tourisme Alioune Sarr »


Rédigé par leral.net le Vendredi 4 Octobre 2019 à 13:30 | | 0 commentaire(s)|

Au salon du Tourisme IFTM Top Resa Paris 2019, Mouhamadou Bamba Mbow, le Directeur général de l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique n’a ménagé aucun effort pour l’émergence et la promotion d’une image positive de la destination Sénégal.
Au salon du Tourisme IFTM Top Resa Paris 2019, Mouhamadou Bamba Mbow, le Directeur général de l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique n’a ménagé aucun effort pour l’émergence et la promotion d’une image positive de la destination Sénégal.
Pouvez-vous faire le bilan de la signature des partenariats stratégiques du Sénégal dans ce salon du Tourisme IFTM Top Resa Paris 2019…
 
Le Sénégal est l’une des rares destinations à avoir signé et conclu en premier des accords stratégiques avec des tours operateurs majeures comme PROMOVACANCES qui n’est pas à présenter en France au vu de sa notoriété sur le marché hexagonal. Nous avons également la politique de diversification des produits. Nous avons aussi conclu des accords avec des tours operateurs qui sont dans des niches et des segments prometteurs. Vous avez, par exemple, Nomad Aventure qui est une tour operateur spécialisée dans des modes mailing et tracking. Sans oublier l’ATES, (L’Association pour le Tourisme équitable et solidaire). Nous avons aussi noué un partenariat avec le Seto (Syndicat Des Entreprises Du Tour-Operating) qui est l’organe qui regroupe les plus grands TO de France. Et c’est à travers ce dernier accord qu’on va échanger pour mieux lifter et faire comprendre notre offre touristique, et à eux de nous faire comprendre leurs attentes. Nous évoluons dans un monde très concurrentiel ou les paradigmes changent très vite. Et le client qui est tout simplement au centre de la prise de décision devient chaque jour un peu plus exigeant. Et c’est à nous de faire intelligemment le monitoring de toutes ces exigences, afin de les adapter à la réalité mondiale du tourisme.
 
Comment appréhendez-vous l’opportunité touristique de l’organisation des Jeux olympiques de la jeunesse d'été 2022 qui auront lieu au Sénégal, à Dakar, Diamniadio et Saly…
 
La destination Sénégal est en pleine préparation de ces Jeux avec récemment la signature de quelques partenariats avec le comité olympique national sénégalais (CNOSS). De notre côté et principalement de celui du ministère du Tourisme et des transports aériens, on a commencé la classification des hôtels. Vu que nous devons accueillir plus de 10.000 personnes à cette période, nos standards doivent être labélisés internationaux. Heureusement, le ministre du Tourisme est venu dans ce contexte et évolue en mode fast-track, en boostant les équipes, afin que les choses qui ne s’étaient pas faites depuis dix ans, se fassent enfin. Au niveau de la promotion touristique, nous sommes en train de dérouler un certain nombre de stratégies, avec notamment la mise en exergue du tourisme sportif, en prélude à l’organisation  des JOJ de 2022. Mais, même avant ces Jeux, vous comprendrez aisément que nous aurons aussi le Forum Chine Afrique (FOCAD) l’année prochaine qui sera organisé au Sénégal. Il faut dire que nous avons déjà mis en place un bureau de convention pour accompagner tous les événements majeurs auxquels prendra part le Sénégal. En 2021, il y aura aussi le Forum de l’eau à Dakar suivi ainsi des JOJ en 2022. Forcément, le Sénégal sera au centre du Monde et cristallisera les attentions et les convergences.
 
 
 
 
Mais après tout, le Sénégal est le pays de la Téranga…
 
Absolument, c’est pourquoi nous devons faire respecter cette culture séculaire d’accueil et d’hospitalité afin que le Sénégal relève ce défi des JOJ 2022. Si nous réussissons à avoir un pays propre, on aura un pays touristique, si on a pays secure, on aura aussi un pays touristique. Il faut donc voir au delà du programme zéro déchets une initiative pour rendre le Sénégal plus attractif pour le touriste résidant au Sénégal comme pour ceux venant de l’international. La teranga c’est également mettre en exergue notre patrimoine culturel. Dans ce sens, le musée des civilisations noires par exemple est résolument un pas de plus pour le tourisme sénégalais. Quid du tourisme religieux avec la mosquée Massalikoul Djinane par exemple et on devra profiter au maximum de ce dynamisme infrastructurel sénégalais pour nous rapprocher des tops destinations et des standards internationaux.
 
La faillite de Thomas Cook (Ndlr : entreprise britannique du secteur touristique entrée en faillite en 2019) ne va-t-elle pas compliquer les choses ?
 
Gérer, c’est prévoir. Nous avions vu depuis 2012 cette tendance baissière des tours opérateurs, c’est à dire des entités qui commercialisent les destinations.  Et il faut reconnaitre que nos actions dans ce sens découle de la vision du chef de l’Etat qui très tôt, nous a instruit de diversifier nos produits et nos marchés. C’est ce qui permet aujourd’hui que le marché local soit amené à devenir le socle du tourisme sénégalais. Dès 2012, on fait un certain focus sur ce marché local et nous incitons dans ce sens nos compatriotes à aller découvrir l’intérieur magnifique et paradisiaque du Sénégal. C’est pourquoi nous ne sommes pas du tout déroutés et surpris, même si c’est la faillite de thomas Cook est indéniablement un choc mondial. Mais, au Sénégal, on s’est préparé depuis longtemps. En effet, il ne suffit pas seulement d’aller vers les tours opérateurs, mais, plutôt de cibler aussi le grand public. Thomas Cook a chuté, mais, le grand public est toujours là et il ne faut jamais mettre tous les oeufs dans un même panier. En définitive, nous saluons le dynamisme et le mode Fast track du ministre Alioune Sarr et nous devons, avec une synergie agissante, être solidaires dans cette démarche, car, le tourisme sénégalais est l’affaire de tous.


De nos envoyés spéciaux Massène Diop, Jean Marie Babacar Derneville, Fatou Binetou Mbacké
 

Mouhamadou Bamba Mbow, le Directeur général de l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique a salué le dynamisme et le mode Fast track du ministre Alioune Sarr.
Mouhamadou Bamba Mbow, le Directeur général de l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique a salué le dynamisme et le mode Fast track du ministre Alioune Sarr.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos