leral.net | S'informer en temps réel

Murmures et rumeurs: Macky Sall vers un réaménagement de son Gouvernement...

Dakar tout comme les autres localités du Sénégal, a vécu cinq jours de manifestations violentes. Et le point déclencheur d’une telle furie populaire qui a occasionné pas moins de 11 morts et près de 590 blessés selon la Croix- Rouge, n’est autre que l’incarcération d’Ousmane Sonko, finalement libéré après son placement sous contrôle judiciaire. Mais selon « Tribune », entre murmures et rumeurs, Macky Sall se dirige vers un réaménagement de son Gouvernement...


Rédigé par leral.net le Vendredi 12 Mars 2021 à 09:16 | | 0 commentaire(s)|

Murmures et rumeurs: Macky Sall vers un réaménagement de son Gouvernement...
Seulement, il faut noter l’existence d’une véritable cacophonie gouvernementale dans la gestion de la crise. A défaut de développer des positions aux antipodes d’un discours responsable, certaines autorités ont préféré adopter la position de l'hibernation politique.

Aussi, pour plus d’efficacité dans les actions et une meilleure communication, le Président Macky Sall n’écarte pas l’idée d’un réaménagement ou tout simplement d’un remaniement gouvernemental, si l’on se fie à des sources dignes de foi, nous dit « Tribune ».

La jeunesse sénégalaise qui a montré son niveau élevé de mécontentement –visiblement entendu par le Président Macky Sall – suite à sa déclaration à la Nation –, a bien dévoilé qu’il existe une équation à résoudre. Celle de trouver des solutions urgentes aux nombreuses doléances des jeunes. Mais aussi et surtout, d’une meilleure harmonisation de la communication gouvernementale en période de crise comme celle des cinq jours de manifestations.

A ce propos, il est revenu à nos confrères, que le Président Macky Sall semble très remonté contre certains de ses ministres et autres autorités nommées à des postes de responsabilité.

Et, d’après des sources dignes de foi, il a clairement fait savoir à quelques «hommes de main,» qu’il envisagerait de revoir la composition de l’attelage gouvernemental, pour un réaménagement à défaut d’un remaniement, selon le journal.

Une occasion pour couper des têtes. «Il veut une synergie d’actions concrètes autant dans les revendications d’une jeunesse qui veut trouver de l’emploi, autant il veut une communication plus engagée, mais plus responsable, qui corresponde à nos réalités pour éviter des débordements», souffle un membre proche de l’entourage présidentiel. Cela se fera-t-il ?

Dans tous les cas, note-il, ils ont aussi nombreux à analyser les conséquences fâcheuses de la suppression du poste de Premier ministre, verrou sûr entre le Président, le Gouvernement et le peuple.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos