leral.net | S'informer en temps réel

Mutisme de l’opposition: Bougane Guèye Dany, seul face à son destin

La politique semble avoir ses réalités. La convocation ce matin, de Bougane Guèye Dany au Commissariat central, suite à ses affiches, n’a pas attiré l’attention ou inquiété les autres leaders de l’opposition. Et pourtant, constate-t-on, il invitait juste les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales. Convoqué au Commissariat central, l’opposition opte pour le silence radio.


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Août 2021 à 20:10 | | 16 commentaire(s)|

Mutisme de l’opposition: Bougane Guèye Dany, seul face à son destin
L’opposition sénégalaise semble s’inscrire dans une logique d’ignorer la nécessité de s’unir pour affronter le parti au pouvoir et ses alliés. La convocation du leader de Gueum Sa Bopp, Bougane Guèye Dany, en atteste fort. En dehors de Pape Alé Niang, personne d’autre, regrette-t-on, n’a pris la parole pour dénoncer cette forme de forfaiture, visant à réduire au silence un des leaders de l’opposition.

Face à cette injustice, il a été constaté sur les réseaux sociaux, une propagande ou campagne de dénigrement avec des publications, taxant Bougane de comédien. Son seul tort, relève-t-on, c’est son refus de se mettre derrière Sonko, Khalifa et Karim.

Bougane subit un acharnement sans nom. Et, il reste seul contre tous. Alors, est-il forcé d’être un suiveur du système. Non... Le silence de l’opposition sur sa convocation n’a pas d’autres explications qu’une simple illustration d’une jalousie infertile, suite à sa pénétration du Sénégal de l’intérieur.

Et pourtant, Bougane était le premier sur les plateaux télés quand Sonko a été accusé. Courage en bandoulière, il n’a même pas attendu personne pour aller au front afin de combattre ce qu’il qualifiait d’injuste. Aujourd’hui, au lieu d’avoir un d’ascenseur, les Pro Sonko l’accablent sur les réseaux sociaux, tout en le traitant de Pro Macky et de comédien.

Suite à sa convocation, certains de ses partisans, considèrent que Pastef a dévoilé son vrai visage, en exprimant sur les réseaux sociaux, de la haine et de la jalousie, sous forme de propagande mesquine. Alors, insiste-t-on, tant que l’opposition ne sera pas unie, le pouvoir restera au régime en place.



Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page