leral.net | S'informer en temps réel

NBA - Gorgui Sy Dieng: "Nous sommes testés tous les jours, ce que je pensais du basket..."

Gorgui Sy Dieng était l’invité de «BAL Hang Time», une série d’interviews bihebdomadaires consacrée au basket africain, entre autres thémes. Le pivot des "Lions" est revenu sur ses débuts dans le monde de la balle orange, sa mentalité en NBA…Indéniablement, le tournoi Basketball without borders Africa lui a ouvert la porte de la NBA.


Rédigé par leral.net le Samedi 15 Août 2020 à 07:34 | | 0 commentaire(s)|

« Nous sommes testés tous les jours, personne ne sort de la bulle », a déclaré Gorgui Sy Dieng, qui se trouve actuellement à Orlando où les Grizzlies de Memphis sont qualifiés pour le play-in, samedi et dimanche face à Portland.

Né à Kebemer, celui qui est devenu l’icone du basketball sénégalais, a commencé ce sport en assistant sa sœur. « Je pensais que c’était une sport de fille et j’aidais ma sœur à s’améliorer en prenant les rebonds. » Comme le dit l’adage, l’appétit vient en mangeant. Et SEED Academy a fait le reste, ce programme d’élite de développement des élèves-athlètes pour les lycéens de toute l’Afrique. « SEED est un très bon programme, car tu peux faire beaucoup de choses là-bas : jouer au basketball et étudier en même temps. Ce qui est très rare en Afrique. Je suis chanceux de faire partie de la famille de Seed. Ils ont facilite mon développement et m’ont aidé à atteindre mes objectifs », témoigne l’ancien pensionnaire de l’académie située à Thies.

« On m’a beaucoup aidé pour en arriver là où je suis. Je dois faire pareil pour ces jeunes », explique-t-il. En effet, chaque année, il apporte des dons à Seed Academy pour permettre à l’association à but non lucratif, de fonctionner. En 2009, il a été MVP du tournoi Basketball Without Borders Africa, une opportunité qui lui a permis selon lui d’avoir une bourse pour rejoindre les universités américaines. Le déclic survenu surtout avec l’université de Louisville. « Je pense que mes années universitaires sont les plus belles de ma vie. J’ai vraiment adoré l’université, à tel point que s’ils me demandaient d’y retourner en étant payé, j’irais sans hésiter. »

En 2013, il est drafté à la 21e position par Utah et, est transféré la même nuit à Minnesota. « C’était incroyable mais j’étais aussi anxieux que lorsque j’ai dû quitter l’Afrique pour les USA. Je ne suis plus à l’université, ce n’est plus un jeu, c’est un travail. Ce sont les premières choses auxquelles j’ai pensé mais je pense que le coach Pitinon m’a beaucoup aidé et il m’appelait souvent avec des conseils et même aujourd’hui, j’ai gardé ces habitudes. »

Ses débuts en rookie n’ont pas été facile. Il a du patienter pour avoir du temps de jeu. « Je me dis toujours que j’aurais une opportunité de montrer ce que je sais faire. Si tu restes dans ton coin, en te plaignant de ne pas jouer, quand ton adversaire est en face de toi et tu ne sais pas quoi faire, alors ils auront eu raison de ne pas te faire jouer. Au début de ma carrière à Minnesota, je voulais leur montrer que je méritais de jouer. À chaque fois que j’en ai l’opportunité, je rentre sur le terrain, j’essaie de faire ce que je sais, c’est tout. »

La patience a porté ses fruits le soir du 12 avril 2014. Face aux Rockets de Houston, il inscrit 22 points et prend 21 rebonds. « Cette nuit-là, je me suis dit : soit tu es dans cette ligue pour un moment, soit tu en sors. C’était mon état d’esprit. Je me suis mis au défi. Je voulais jouer le plus durement possible, c’était un bon match pour moi, j’ai joué dur et j’ai soigné tous les petits détails. Lorsque je joue au basketball, tout ce que je fais n’est pas forcément précisé dans la feuille de statistiques, je prends soin de tout bien faire. Ce fut une belle soirée pour moi », lâche-t-il toujours avec le sourire.

Il devient ainsi le premier rookie des Timberwolves à réaliser un 20-20. Il devient aussi le sixième joueur depuis le début de la NBA en 1970, à terminer avec au moins 20 points et 20 rebonds dans l’un de ses trois premiers matches en tant que titulaire.




Wiwsport




Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page