leral.net | S'informer en temps réel

Ndèye Khady Ndiaye dément Adji Sarr : “Tout ce qu’elle a dit, n’est que pur mensonge” mais...

La polémique autour de l’affaire « Sweet Beauté » ne désenfle pas. En effet, après la sortie inattendue d’Adji Sarr, présumée victime dans ce scandale qui secoue toute la République, qui, en plus d’avoir maintenu ses accusations de viol à l’encontre d’Ousmane Sonko, a révélé que sa patronne lui avait demandé, devant le Capitaine Touré, d’interrompre sa grossesse. C’est au tour de la propriétaire du Salon, Ndèye Khady Ndiaye de réagir.


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Mars 2021 à 09:05 | | 0 commentaire(s)|

Ndèye Khady Ndiaye dément Adji Sarr : “Tout ce qu’elle a dit, n’est que pur mensonge” mais...
Balayant d’un revers de main les accusations de son désormais ex-employée, elle jure sur le Saint Coran que tous les propos de cette dernière ne sont que de pur mensonge.

C’est à travers une vidéo de 2 minutes, que la propriété de « Sweet Beauty », Ndèye Khady Ndiaye, a démenti tous les propos tenus par la plus célèbre masseuse du Sénégal. Coran à la main, Ndèye Khady Ndiaye jure que les accusations portées en son encontre par la masseuse Adji Sarr lors de son entretien avec Leral Tv, sont fausses. « Je ne parlerai pas du dossier parce que je n’en ai pas le droit. J’ai dans ma main le livre de Saint Coran, Adji Sarr, tu as dit que je t’ai proposé d’utiliser du Café et du Coca-Cola pour interrompre ta grossesse, Je le jure que je ne me suis pas mêlée de tout cela », lance-t-elle, très amère.

Poursuivant son propos, la patronne de « Sweet Beauty » soutient que le massage corps à corps, n’a jamais été pratiqué dans son salon. « Je suis musulmane, je suis partie à la Mecque en 2008, il y a certaines choses que je ne ferais jamais. Mon institut ne pratique rien de mauvais », se dédouane Ndèye Khady Ndiaye. Elle accuse d’ailleurs Adji Sarr d’avoir ruiné sa vie. « Je n’arrive plus à exercer mon métier, je ne sais plus quoi faire mais je m’en remets au bon Dieu et je prie que toute la vérité jaillisse», assène la patronne « Sweet Beauty ».

Lors de sa sortie, la présumée victime de viol avait révélé aussi qu’elle était partie de son propre gré, après avoir été violée par le leader de Pastef, une déclaration que rejette Ndèye Khady Ndiaye, sans entrer dans le fond du sujet.






Lasnews





Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page