leral.net | S'informer en temps réel

Nécrologie : Décès de l'écrivain malien Seydou Badian Kouyaté


Rédigé par leral.net le Samedi 29 Décembre 2018 à 13:01 | | 0 commentaire(s)|

Le médaillé d'or de l'indépendance du Mali en la personne de Seydou Badian Traoré et Kouyaté à tiré sa révérence en ce samedi 29 décembre 2018. Une très grande perte pour le Mali et l'Afrique.

Seydou Badian Kouyaté, plus connu sous le nom de Seydou Badian, est un écrivain et homme politique malien né à Bamako le 10 avril 1928. Il nous a quittés ce 28 décembre 2018 à Bamako, à l'âge de 90 ans.

Médecin de formation universitaire, Il est l'auteur d'une thèse sur les traitements africains de la fièvre jaune.

Ami et Proche du premier président Modibo Keïta, il est l'auteur des paroles de l’hymne national du Mali.

A l'indépendance du Mali, il fut ministre de l'Économie rural et du Plan, puis, lors du remaniement du 17 septembre 1962, il devint ministre du Développement.

Lors du coup d’État de Moussa Traoré en 1968, il fut déporté à Kidal puis finit par s’exiler à Dakar au Sénégal.

Seydou Badian publie en 1957, trois ans avant l’indépendance du Mali, son premier roman intitulé Sous l’orage et en 1965, il publie Les dirigeants africains face à leurs peuples. Ces romans furent de l'homme un Écrivain de renommée internationale.

Père de l'indépendance du pays, il laisse un grand fossé parmi les références de la nation.

Dors en paix l'auteur de l'hymne national du Mali.

Publications :
1957 : Sous l’orage suivi de La Mort de chaka
1965 : Les Dirigeants africains face à leurs peuples, Grand prix littéraire d’Afrique noire.
1976 : Le Sang des masques
1977 : Noces sacrées
2007 : La Saison des pièges, Nouvelles Éditions ivoiriennes et Présence africaine

Récompenses
Grand prix littéraire d’Afrique noire
Grand Prix des Mécènes à l’édition 2017 des Grands prix des associations littéraires.







Source: Malijet



Cliquez-ici pour regarder plus de videos