Leral.net | S'informer en temps réel

Niger : hommage aux soldats tués dans l'attaque djihadiste à Inates

Rédigé par La rédaction de leral.net le 13 Décembre 2019 à 13:55

Le président nigérien Mahamadou Issoufou et leurs familles ont rendu hommage vendredi, aux 71 soldats tués mardi dernier à Inates. Cette attaque revendiée par l'Etat islamique est la plus meurtrière de l'histoire du Niger. Un deuil national de trois jours a été décrété.


Dans un hangar de la base aérienne de Niamey, où les corps sont arrivées tôt ce matin, des épouses, des enfants et des proches sont venus, les yeux rougis, rendre un dernier hommage, aux 71 soldats tués à Inates, mardi dernier. Revendiquée par l'Etat islamique, cette attaque est la plus meurtrière depuis l'arrivée des djihadistes au Niger en 2015. Fragilisé par cette lourde perte, le pays a décrété un deuil de trois jours, à partir de ce vendredi.


"Votre mort est glorieuse : les armes à la main, c'est une des meilleures mort" a déclaré le chef de l'Etat nigérien, lors de la cérémonie. Devant les corps, disposés dans des sacs mortuaires enveloppés du drapeau du Niger, sur le tarmac, il déplore "une épreuve terrible pour [son] armée".

Après cette attaque, le président français Emmanuel Macron a reporté à janvier 2020 le sommet consacré à l'opération Barkhane et à la force conjointe du G5 Sahel, programmé le 16 décembre à Pau, en France.

Il s'agissait justement de clarifier avec les dirigeants des pays du G5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad et Mauritanie) les positions de chacun sur la présence militaire française au Sahel, de plus en plus contestée par les opinions publiques.