leral.net | S'informer en temps réel

Non embauchés: Les travailleurs bénévoles de l’hydraulique en grève

Les travailleurs bénévoles de l’hydraulique ont décidé d’aller en grève dans les jours qui suivent. La raison : le non-respect des engagements de l’État. Et, d’après eux, ils sont dans le secteur depuis plus de 15 ans. Mais, jusqu’à présent, ils ne sont pas embauchés. Malgré leurs nombreuses interpellations à l'endtoit du chef de l’État, rien n’a été fait.


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Décembre 2021 à 11:59 | | 0 commentaire(s)|

Non embauchés: Les travailleurs bénévoles de l’hydraulique en grève
«Nous sommes 105 travailleurs bénévoles de l’hydraulique et nous sommes là depuis 15 ans, 20 ans ou même 30 ans, sans contrat. Nous courons depuis longtemps derrière l’État pour qu’il nous embauche, mais que des promesses non tenues», lâche Babacar Ly, secrétaire général du collectif des 105 travailleurs bénévoles de l’hydraulique.

Pour ce dernier, ce qui se passe avec l’État, c’est plutôt un manque de volonté. En effet, d’après lui, leur embauche ne devait pas être si compliquée, d’autant plus qu’ils ne sont pas nombreux. «Le travail que nous faisons sur le terrain dans le monde rural 24h/24 et 7jours/7, c’est juste pour satisfaire le monde rural, pour que la population ait de l’eau. Je crois que recruter 105 travailleurs bénévoles au niveau national, ne doit pas être un problème pour un État ambitieux et conscient de l’enjeu de l’eau dans le monde rural», soutient-il.

Avant de poursuivre : «en 2018, Mansour Faye a recruté 40 jeunes politiciens sans formation, sans qualification ni connaissance du métier. En 2020, lui et le Dg de l’Ofor ont recruté 50 chauffeurs de camions-citernes qui ne savaient pas conduire. Après leurs tests, 31 chauffeurs ont été remerciés. Et pendant ce temps, ils ont laissé 45 chauffeurs qui sont dans le collectif depuis 15 ans, 20 ans, sans contrat».

D’après "Rewmi", ce que souhaitent les travailleurs aujourd’hui, c’est le départ de leur ministre de tutelle. En effet, d’après Babacar Ly, Serigne Mbaye Thiam ne fait aucun effort pour régler le problème. Et pire, même les instructions que le chef de l’État a données par rapport à cette affaire, ne sont pas respectées. « Le 19 janvier 2021, dans un courrier qu’on a reçu, le président de la République a donné des i nstructions pour que le ministre Serigne Mbaye Thiam règle la situation des travailleurs bénévoles, mais jusqu’à présent, le ministre fait la sourde oreille».

Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page