leral.net | S'informer en temps réel

Ousmane Faye et ses camarades dénoncent: « C’est irresponsable et lâche d’exposer Me Wade »


Rédigé par leral.net le Samedi 3 Juin 2017 à 13:59 | | 0 commentaire(s)|

  Ousmane Faye et ses camarades dénoncent: « C’est irresponsable et lâche d’exposer Me Wade »
Réunie hier autour d’une coupure de jeûne pour apprécier la situation politique, la coalition Mankoo Wattu Sénégal a positivement apprécié les résultats des investitures, saluant « le sens des responsabilités » de tous les leaders de partis et mouvement qui ont facilité le travail.

Ousmane Faye et ses camarades qui ont remercié les bonnes volontés et donateurs qui ont contribué à leur permettre d’avoir la caution de 15 millions de francs, se sont attardés sur ‘ l’utilisation de Me Wade comme de tête liste aux prochaine législatives. « Nous sommes choqués par le choix porté par la coalition gagnante Wattu Senegaal sur le président Wade pour diriger la liste nationale », ont soutenu Ousmane Faye et ses camarades.

Dans le même cadre, ils dénoncent « la lâcheté et l’irresponsabilité » des leaders qui veulent « exposer un vieux de plus de 95 ans aux vicissitudes et aux conséquences fâcheuses qui peuvent découler de la campagne électorale ».

Visiblement en colère contre leurs ex-camarades, regroupés selon eux dans « un conglomérat de démagogues plus soucieux de leur intérêt », ils soutiennent ne point être surpris par l’éclatement de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal. Avant de se réjouir d’avoir pris très tôt leurs distances parce qu’ils savaient que « rien ne peut se construire avec ces opposants ».        « C’est une bande de mauvais perdants qui ne visent en définitive, qu’à détourner le vote des Sénégalais, à installer une instabilité et une crise institutionnelle », affirment-ils.

Et dans ce sens, ils appellent les Sénégalais à la ‘’vigilance’’ et à n’accorder aucun crédit à ces ‘’preneurs d’otages’’ qui, en réalité, ne pouvaient s’accorder que sur les ‘’contrevérités’’ qu’ils racontent sur le processus électoral et les attaques contre le président de la République. Qui a très tôt compris leur stratagème.

Sur un autre plan, Ousmane et ses camarades informent l’installation d’une commission en charge de mettre en place le Directoire de campagne. Il devra pleinement jouer son rôle, selon eux, dans la conquête des suffrages des Sénégalais et leur assurer une bonne représentation parlementaire.

La tribune








Hebergeur d'image