Leral.net - S'informer en temps réel

Ouverture session extraordinaire du parlement de la CEDEAO : le rôle avant-gardiste du Président Moustapha Cissé Lo magnifié par ses collègues de la cote d’ivoire

Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Septembre 2018 à 16:54 commentaire(s)|

C’est à Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire, que s’est ouvert ce mercredi 19 septembre 2018, la deuxième session extraordinaire délocalisée du parlement de la CEDEAO.

Un choix qui n’est pas fortuit selon S.E Moustapha Cissé Lo qui a rappelé qu’aujourd’hui, grâce aux efforts du peuple ivoirien, à sa tête le chef de l’état Alassane Ouattara, la Cote d’ivoire a repris sa place en tant que locomotive des pays francophones de l’organisation. Cette date du 19 septembre coïncident de manière fortuite au début de la crise qu’a connu se pays en 2002 et qui aujourd’hui est à ranger dans le passé.

 

Un choix également magnifié par le premier vice-président de l’assemblée nationale de la Côte d’Ivoire MamadouDiawara qui constate, pour s’en féliciter, que le président Moustapha Cissé Lo, en instaurant ces réunions délocalisées, entretien tout un espoir dans la région ouest africaine.

La session extraordinaire se penchera durant près d’une semaine sur les questions liées au projet de budget de l’organisation qui, rappelle le président Moustapha Cissé Lo, a été élaboré par la Commission ad’ hoc pour l’exercice 2019 et qui s’équilibre en recettes et en dépenses à 19.823.001 soit une hausse de 5,6% par rapport à l’exercice 2018.


Au-delà des questions techniques la question de la paix et de la stabilité de la région a été abordée notamment sur la situation de la Sierra Léone secouée par une crise post-électorale sans précédent. Dans ce contexte rappel le président Moustapha Cissé LO, le Parlement de la CEDEAO, conformément à ses prérogatives, a joué un rôle essentiel, en contribuant notamment à la promotion de la paix et de la Sécurité dans ce pays frère. C’est la raison pour laquelle, le Parlement, sur recommandation de la plénière, a dépêché une deuxième mission de médiation à Freetown afin de ramener les protagonistes au dialogue et à la paix. Le rapport de cette mission fera l’objet d’une saisine de la Commission affaires politiques du parlement afin de mesurer, en plénière, les progrès enregistrés dans la résolution des contentieux postélectoraux.

Invité à ces débats le ministre de l’intégration du Cap Vert Julio César Hebert Duarte LOPES a félicité les parlementaires sur les efforts d’intégration que le parlement de la CEDEAO fournit au quotidien.


 

 

 

 

 


Leral Titre de votre page