leral.net | S'informer en temps réel

PIT : La polémique autour de la nomination de Samba Sy dans le gouvernement persiste

La nomination du Secrétaire général du PIT, Samba Sy au poste de ministre du Travail, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions n’est pas bien vue par tous les membres. En cause, le "pointage des voix qui n’est pas clair, un manque de concertation".


Rédigé par leral.net le Mardi 3 Octobre 2017 à 11:07 | | 0 commentaire(s)|

PIT : La polémique autour de la nomination de Samba Sy dans le gouvernement persiste

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Le chef de file des contestataires exige même la convocation du Comité central du PIT dans les meilleurs délais. Sans quoi, les conséquences de cette crise pourraient être lourdes.
« Le PIT traverse une situation difficile suite à la composition du gouvernement issu des élections législatives du 30 juillet 2017. En effet, notre parti était invité à donner un nom pour un poste de ministre qu’on avait dans le gouvernement. Mais, la pratique qui a abouti à la nomination de notre Secrétaire général, Samba Sy, n’a pas respecté nos valeurs, nos règles de principes en la matière », a avoué Amath Camara, Secrétaire général adjoint du PIT, chargé de l’organisation et des élections.
 
Sur les détails, il souligne : « en réalité, il y a eu des concertations téléphoniques de tous les membres du Secrétariat mais, il y a, sous ce rapport-là, un manque de transparence parce que le Secrétaire général, lui-même, qui s’est proposé à la place de Mansour Sy pour occuper le même ministère, n’a pas, jusqu’au moment où je vous parle, décliné le pointage qui lui donne la majorité des voix qui se sont prononcées par rapport à cette question-là. Je persiste à croire que c’est une infime minorité qui s’est prononcée pour Samba Sy », confie-t-il au micro de sud fm.
 
« C’est lui-même qui a pris la responsabilité de donner son nom pour remplacer Mansour Sy au moment où tout le monde s’y attendait le moins. Personne ne pouvait présager du départ de Mansour Sy du Gouvernement », a-t-il insisté.

Et pour le Coordonnateur de la Gauche africaine, il faut régler la situation au plus vite. « La position du Parti sera arrêtée de façon souveraine par le Comité central, qui doit être convoqué de manière extraordinaire dans les meilleurs délais. On ne peut pas continuer à entretenir des difficultés de ce genre au niveau du Secrétariat qui n’est pas une instance de décision mais d’exécution… », a-t-il sommé.

Toutefois, il risque de ne pas être entendu. "Il n’y a pas de crise au sein du PIT encore moins de divergence sur le choix du ministre Samba Sy. Le Secrétariat a évoqué cette question. Une note d’information a été envoyée à tous les camarades du Parti", selon le porte-parole du PIT, Moussa Sow.



La rédaction de leral.net
 
 
.
 

Samba Sy, nommé ministre
Samba Sy, nommé ministre