leral.net | S'informer en temps réel

Par jalousie, une Sud-africaine empoisonne et tue ses quatre enfants

Une Sud-africaine du nom de Zinhle Maditla, mère de 4 enfants, a plaidé coupable à quatre chefs d’accusation pour le meurtre de ses enfants avec du poison pour rat ce lundi 9 septembre.


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Septembre 2019 à 14:47 | | 0 commentaire(s)|

Par jalousie, une Sud-africaine empoisonne et tue ses quatre enfants
Dans son explication Maditla, a indiqué que ce meurtre a été commis après avoir découvert que son mari entretenait une relation avec une autre femme. Sur les 4 enfants empoisonnés, 2 sont nés de la relation avec le mari et 2 autres issus d’une autre relation entre l’homme et une autre femme.

Dans sa déclaration de plaidoyer qui a été lue par son avocat, la femme a révélé qu’elle avait également pris le poison pour se tuer, sans succès. Elle a ensuite demandé au tribunal sa clémence.

«J’avoue que je n’ai aucune défense légale pour ma conduite ce jour-là. Je demande la clémence de la cour par pitié ».

«Lorsque j’ai découvert que mon mari me trompait, j’ai rencontré un vendeur de poison pour rat lorsque j’étais partie au marché. J’ai donc acheté le poison que j’ai mis dans le repas des enfants et moi-même», a-t-elle précisé.

Pour rappel, selon le site thesouthafrican.com Zinhle Maditla a été arrêté à la fin de l'année dernière, soupçonné d'avoir tué les enfants.

Ses enfants ont été retrouvés morts en décembre 2018. Étrangement, ils étaient tous enveloppés dans des couvertures et il n'y avait aucun signe apparent de traumatisme contondant ou de blessure d'entrée suggérant la cause du décès. La police a découvert que tous ses enfants avaient été empoisonnés à mort.

Zinhle Maditla admet avoir tué ses quatre enfants

Sa défense a martelé sur le fait qu'il avait besoin de l'État pour effectuer des tests d'évaluation psychiatrique sur la mère sur la base de la nature du crime dont elle est accusée. Le juge a accepté la demande et Maditla a été placée en détention provisoire pour son interrogatoire et son procès.

Alors que l'affaire revenait au quai cette semaine, Maditla n'a pas perdu de temps pour inscrire son plaidoyer de culpabilité. Elle a pris la responsabilité des quatre décès et a lu un extrait d'une déclaration expliquant ses actions. Les détails sinistres de la façon dont elle a agi en ce jour fatidique - et des méthodes qu'elle a utilisées pour assassiner ses enfants - sont un coup dur pour tous les Sud-Africains fervents.

Assassinats de Klarinet - détails de l'affaire Zinhle Maditla:

Zinhle Maditla a avoué avoir «intentionnellement et illégalement» pris les jeunes vies, et a décrit ses motivations. Elle a prétendu être émotionnellement brisée lorsqu'elle a découvert que le père et son partenaire étaient en train de voir une autre femme. En faisant cette découverte, Maditla a exécuté son plan diabolique en disant à la cour:

Sur le chemin du retour, elle a vu un vendeur vendre du poison pour rat et a ramassé une boîte pour R10.

Elle mélangea le poison avec de l'achaar et du pain pour le repas familial ce soir-là, en le nourrissant des trois enfants plus âgés.

Pour son bébé, Maditla a fait le choix écoeurant de «maculer sa poitrine» avec le poison, en tuant le bébé après qu'il se soit accroché au mamelon.

Zinhle Maditla a également avoué avoir menti sur l'endroit où se trouvaient les enfants et s'est lancée dans une «fête de beuverie avec des amis» peu après avoir commis un acte aussi insondable.

Qu'est-ce qui se passe ensuite?

La mère a déclaré à la cour qu'elle avait également l'intention de se tuer et qu'elle avait pris le poison pour rats à deux reprises. Peu de temps après son rendez-vous boiteux, Zinhle Maditla s'est livrée à la police. L'affaire a été reportée à mardi 10 septembre., où nous pouvons nous attendre à entendre de nouveaux témoignages du coupable.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos