leral.net | S'informer en temps réel

Patrimoine national: Le TER, une propriété exclusive du Sénégal

Au titre de texte législatif, le Conseil des ministres a adopté, hier, le projet de loi portant autorisation de la création de la société nationale de gestion du patrimoine du Train Express régional « SEN- TER ». Un pas de plus, souligne le quotidien "Kritik", dans la matérialisation de cet investissement stratégique dans le cadre du plan Sénégal émergent, qui consacre la société gestionnaire devant assurer la bonne marche de ce projet de 656 milliards de FCFA.


Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Mai 2019 à 04:10 | | 0 commentaire(s)|

Écologique et rentable, le TER Dakar-Diamniadio est l’une des principales réussites du Plan Sénégal émergent. Emblématique du septennat de Macky Sall, il s’est matérialisé concrètement le 14 janvier, avec un voyage inaugural de Dakar à Diamniadio.

L’exploitation commerciale de cette ligne de 36 km ne devrait cependant être effective que dans six mois, le temps d’achever l’ensemble des travaux.

Le TER a été conçu pour desservir en 45 minutes le nouveau pôle urbain de Diamniadio, au sud de la capitale, afin de décongestionner celle-ci et de faciliter les trajets dans toute l’agglomération. Plus tard, un second tronçon, de 19 km, reliera Diamniadio à l’aéroport international Blaise-Diagne (AIBD). A noter que c'est un transport de masse bimode (électricité et diesel), qui polluerait cinq fois moins qu’un véhicule routier. De fait, le TER assurera uniquement un trafic de voyageurs (estimé à 115 000 personnes par jour), dans le but de décongestionner la capitale.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos