leral.net | S'informer en temps réel

Penda Mbow : « la multiplicité des coalitions est le reflet de la maladie de notre démocratie »


Rédigé par leral.net le Dimanche 11 Juin 2017 à 19:25 | | 0 commentaire(s)|

La pléthore des listes aux prochaines législatives risquent d’avoir des effets néfastes. C’est l’avis du Professeur Penda Mbow qui a affirmé par ailleurs, que ces listes et le nombre important de partis politiques au Sénégal traduisent un profonde mal être des élites politiques qui impactent la bonne marche de la démocratie.
 
 
« Une grande déception. Le Sénégal était connu jusque-là pour la profondeur de sa démocratie, la générosité et l’engagement de ses hommes politiques qui n’ont ménagé aucun effort pour œuvrer pour la stabilité du pays, l’encadrement de la jeunesse pour simplement  aller vers le développement. S’il y a autant de partis, c’est parce qu’il y a une véritable maladie de notre démocratie.

La multiplicité des coalitions  est le reflet d’une crise politique multiforme. La politique ne connait plus ses lettres de noblesse au Sénégal. Il y a une crise au sein des partis politiques car la démocratie dans les partis politiques au Sénégal ne fonctionne pas. Il y a aussi un déficit plus grave, à savoir il n'y a pas la circulation des élites politiques », a déclaré Pr Penda Mbow qui était l’invitée, ce matin, de l’émission «Grand Jury » de la RFM.
 
Pour celle qui est une collaboratrice de la fondation servir le Sénégal, «les élites politiques ne se renouvellent pas et ça donne cette sorte de cacophonie. Qu’est-e qu’on peut faire avec 40 listes le jour du vote? Cela veut dire qu’il y aura beaucoup de confusion dans le vote, beaucoup d’abstention. Car s’il faut prendre les 47 listes et aller à l’isoloir, choisir sa liste, ça prendra beaucoup de temps. La multiplicité des coalitions est le reflet d’une crise politique multiforme. La politique ne connait plus ses lettres de noblesse au Sénégal ». 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos