leral.net | S'informer en temps réel

Pénurie d’eau au Magal de Touba: Une association indexe l’incompétence des autorités

La distribution de l’eau à Touba est un véritable casse-tête. De promesse en promesse, chaque année, les autorités n’arrivent toujours pas à régler cette lancinante problématique. Cette année encore, les pèlerins qui ont fait le déplacement à Touba pour le grand Magal, ont vécu le calvaire. Dans de nombreux quartiers de la ville sainte, le «liquide» précieux était introuvable, ou difficilement trouvable.


Rédigé par leral.net le Mercredi 29 Septembre 2021 à 10:35 | | 0 commentaire(s)|

Pénurie d’eau au Magal de Touba: Une association indexe l’incompétence des autorités
Le coordonnateur de l’association «Reeteet Doxum Tuuba », membre de Tuuba Al Mahruusa, dénonce fermement cette situation. Selon Mourtalla Gaye, les responsables de l’Ofor avaient été alertés de cette situation, mais ils n’ont pris aucune disposition.

«Nous avons effectué des visites dans les quartiers lointains de Touba, nous avons vu des tuyaux d’eau enterrés qui ne fonctionnent pas, des tuyaux enterrés et qui ne sont pas raccordés. Bref, nous avons d’énormes problèmes, mais les responsables de l’Ofor et de l’hydraulique ne nous ont pas écoutés», s’indigne Mourtalla Gaye.

«Au niveau de la Grande Mosquée, nous avons vu un tuyau bouchonné. Ce qui a fait tous les alentours n’ont pas d’eau, comme chez Serigne Saliou, Serigne Abdou Khadre, Serigne Mourtada etc. Ce qui est anormal», cogne M. Gaye.

Le coordonnateur de l’association «Reeteet Doxum Tuuba» soutient qu’il y a des individus malintentionnés, qui sabotent la question de l’eau à Touba.

«Mbacké ne compte qu’un seul forage, alors qu’à Touba, nous en dénombrons au moins 26 forages. Il est inadmissible que le problème soit accru de cette façon. La situation s’est compliquée ces trois dernières années. Les responsables d’Ofor ont crié partout qu’il n’y aura pas de manque d’eau. Ce qui est faux», peste Mourtalla Gaye.

Serigne Djili Aziz Bara Mbacké Interpelle Le Président De La République Macky Sall

Le petit-fils de Serigne Bara Mbacké ibn Serigne Touba, Serigne Djili Aziz Bara Mbacké, se dit très choqué par cette situation de pénurie d’eau que vivent les populations à chaque Grand Magal de Touba.

«Cette année, la situation a été très compliquée. Beaucoup de quartiers ont manqué d’eau. Nous demandons au président de la République de travailler sérieusement à résoudre définitivement cette problématique», souligne Djili Aziz Bara Mbacké. Par ailleurs, le coordonnateur de Nasrou 18 Safar magnifie l’implication du Khalife général des Mourides dans la lutte contre les accidents.







Tribune



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page