Leral.net - S'informer en temps réel

Pénuries d’eau imputées à Me Wade: Mame Diarra Fam et Cie taclent Serigne Mbaye Thiam

Rédigé par leral.net le Lundi 30 Novembre 2020 à 22:58 | | 0 commentaire(s)|

Pénuries d’eau imputées à Wade : Mame Diarra Fam et Cie taclent Serigne Mbaye Thiam
Il fallait s’y attendre ! Les libéraux ont apporté la réplique au ministre de l’Eau et de l’Assainissement Serigne Mbaye Thiam, ce lundi 30 novembre, à l’Assemblée nationale. C’était lors du vote du budget de ce département.
 
En fait, à l’occasion de la conférence de presse du gouvernement, jeudi dernier au Building administratif Président Mamadou Dia, le successeur de Mansour Faye a déclaré que «le retard dans les infrastructures n’est pas imputable au président Macky Sall».
 
Toujours d’après Serigne Mbaye Thiam, «ce sont des tergiversations sur des solutions structurantes à mettre en œuvre entre 2009 et 2011, qui ont amené ce retard». D’où les pénuries d’eau notées ces derniers temps à Dakar et environs.
 
Prenant la parole, Mame Diarra Fam a répliqué : «Monsieur le Ministre, vos réponses servies lors des travaux en commission et celles servies sont totalement différentes. Vous nous aviez dit que des solutions sont en train d’être trouvées et, à notre grande surprise, on vous entend dire que ce sont les erreurs d’Abdoulaye Wade qui ont causé ces disfonctionnements dans la distribution de l’eau potable. Cela relève de la pure incohérence.»
 
«Le Parti socialiste, c’est 40 ans, zéro action»
 
Avant de poursuivre : «Vous oubliez le régime qui a succédé Wade. Donc, pourquoi prendre vos propres erreurs et les imputer à Wade ? Ce n’est pas digne de vous. Vous êtes une personne valeureuse. De plus, vous ignorez, en passant, que vous avez taclé votre prédécesseur le ministre Mansour Faye. Pour dire que ce dernier n’a rien fait dans le ministère. Qu’il n’a que gaspillé l’argent du peuple en se baladant.»
 
Mieux, la parlementaire argue : «L’Etat, c’est une continuité. Les erreurs politiques se paient cash. Le Parti socialiste, c’est 40 ans, zéro action.»
 
Abondant dans le même sens, la députée Woré Sarr a chanté les louanges du père de Karim Wade : Abdoulaye «Wade l’ambitieux, l’intègre, le visionnaire. Il a gouverné ce pays pendant 12 ans. Je crois que la solution, ce n’est pas Wade. La solution, c’est la diminution de la cherté de l’eau et avoir le courage à deux mains pour offrir aux populations une eau potable. Abdoulaye Wade, c’est quelqu’un qu’on doit respecter».
 
«Serigne Mbaye Thiam, un homme de défis»
 
Marie Sow Ndiaye de faire remarquer, pour sa part, que si la KMS3 était réussie, les Sénégalais allaient dormir du sommeil des justes. «Laissez Abdoulaye Wade tranquille !», a-t-elle asséné.
 
Les députés Marie Sow Ndiaye, Cheikh Mbacké Bara Doly, entre autres parlementaires libéraux, n’ont pas raté le ministre de l’Eau.
 
Prenant la défense de ce dernier, la socialiste Aïda Sow Diawara a laissé entendre : «Serigne Mbaye Thiam est compétent. Ce ministère est important et le président de la République, Macky Sall, a placé une confiance en lui. Ce que les détracteurs disent ne doit pas l’ébranler.»
 
Car, pour Juliette Zinga, le ministre Mbaye Thiam est «un homme de défis». Non sans affirmer qu’il gère les deux secteurs les plus compliqués de ce pays.



Source : https://www.dakarposte.com/Penuries-d-eau-imputees...


Titre de votre page Titre de votre page